Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Dark Moon

David GEMMELL

Titre original : Dark Moon, 1996

Traduction de Karim CHERGUI
Illustration de Didier GRAFFET

BRAGELONNE (Paris, France), coll. Poche
Dépôt légal : janvier 2018
480 pages, catégorie / prix : 8,20 €
ISBN : 979-10-9383-526-6   
Genre : Fantasy



    Quatrième de couverture    

DES ANCIENS PEUPLES, SEULS LES HUMAINS ONT SURVÉCU.

Jusqu’à ce que, mille ans plus tard, une cité gigantesque surgisse de nulle part. Les monstrueux Daroths sont de retour.

LE SORT DU MONDE REPOSE DÉSORMAIS SUR QUATRE HÉROS.

Duvodas, le dernier dépositaire du savoir de l’ancien peuple le plus paisible, Karis, la belle stratège, et le jeune Tarantio, qui cache en lui un être pire encore que les Daroths : Dace, le quatrième héros…

 
    Critiques des autres éditions ou de la série    

 
Edition BRAGELONNE, (2002)


     Dénigré par une poignée de « beaux esprits » qui croyaient faire l'opinion en matière de fantasy, David Gemmel s'est depuis longtemps imposé en Grande-Bretagne avant de rencontrer en France aussi un succès croissant. Plébiscité par les lecteurs depuis la parution de Légende, Gemmel fut l'ultime récipiendaire du prix Tour Eiffel de science-fiction, décerné par un jury de trente professionnels composé à parts égales de personnalités, de libraires et de directeurs de collection.

     Ici, en guise de héros, on trouve Tarentio, un mercenaire à demi schizophrène, Karis, une belle qui manie le sexe des hommes avec autant de dextérité que la hache de combat, Duvodas, un guérisseur qui refuse la violence jusqu'au jour où sa famille est massacrée, et de monstrueux envahisseurs, les Daroths, qui renvoient les conflits habituels entre les quatre duchés au rang de guerres d'opérette ! Sans oublier les mystérieux Eldarins, qui savent des secrets, mais se refusent à fréquenter des êtres humains brutaux, rarement en harmonie avec le monde...

     Dévoré d'ambition, le duc Sirano s'est en effet emparé de la Perle sacrée des Eldarins, en s'imaginant qu'elle va lui ouvrir la route du pouvoir. Hélas, la Perle gardait le monde du retour des cruels et quasi invincibles Daroths ! Et l'apocalypse se déchaîne, apportant massacres et désolation. Qui de Tarentio, de Karis ou de Duvodas saura s'opposer à la terrible menace ? Les quatre duchés échapperont-ils à la ruine ?

     On pourra trouver ce schéma un tantinet simpliste. Reste un sens affirmé du récit, une maîtrise impressionnante du rebondissement, des personnages hauts en couleurs sinon attachants, un style limpide et sans fioritures. On croirait sans doute discerner de l'ironie si j'affirmais au lecteur que Dark Moon est le remède idéal pour la soirée du salarié fatigué ou pour agrémenter un voyage en TGV. Eh bien, on aurait tort car je prends volontiers le TGV et avoue sans honte le faire parfois avec un Gemmel dans mes bagages ! On ne devrait jamais oublier qu'un (bon) roman n'est ni une thèse, ni un essai ni même une enfilade de jolies phrases : c'est avant tout une histoire qu'on ne lâche pas. Dans ce domaine-là, David Gemmel est une valeur sûre. Et la lecture simple et aisée qu'offre Dark Moon n'est pas la moindre de ses séductions.

Stéphanie NICOT (lui écrire)
Première parution : 1/10/2002
dans Asphodale 1
Mise en ligne le : 1/9/2004




 

Dans la nooSFere : 62616 livres, 58846 photos de couvertures, 57105 quatrièmes.
7958 critiques, 34341 intervenant·e·s, 1333 photographies, 3654 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.