Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
La Ferme des animaux

George ORWELL

Titre original : Animal Farm, 1945
Première parution : Secker and Warburg, Londres, Royaume-Uni : 17 aout 1945
Traduction de Philippe MORTIMER
Illustration de Bruno BARTKOWIAK

LIBERTALIA (Montreuil, France)
Date de parution : 7 janvier 2021
Dépôt légal : 1er trimestre 2020, Achevé d'imprimer : 11 décembre 2019
Réédition
Roman, 168 pages, catégorie / prix : 13 €
ISBN : 978-2-37729-116-8
Format : 14,0 x 20,3 cm
Genre : Imaginaire

Initialement prévu pour début 2020, ce livre a vu sa parution repoussée en 2021 pour attendre le délai légal de passage dans le domaine public du texte original.

Autres éditions
   CHAMP LIBRE, 1981
Sous le titre La République des animaux
   GALLIMARD, 1964
        sous le titre La Ferme des animaux, 1983, 1989, 1991, 1994, 1998, 2000, 2006, 2007, 2007, 2008, 2009, 2016
   in Œuvres, 2020
   GALLIMARD, 2021
   GALLIMARD Jeunesse, 1991
Sous le titre Les Animaux partout !
   O. PATHÉ, 1947
Sous le titre La Ferme des animaux
   POCKET, 2021

Quatrième de couverture

« N’allez pas imaginer que gouverner est une partie de plaisir ! Bien au contraire, c’est une lourde responsabilité, qui demande une profonde abnégation. Personne ne croit davantage que le camarade Napoléon que tous les animaux sont égaux. Il serait trop heureux de vous laisser prendre vous-mêmes les décisions qui vous concernent. Mais, il pourrait vous arriver, camarades, de faire de mauvais choix… Et où cela nous mènerait-il ? »

La Ferme des animaux [Animal Farm], publié en langue anglaise en 1945, est l’un des livres les plus célèbres de George Orwell (1903-1950). Dans cette fable, l’auteur de 1984 et d’Hommage à la Catalogne décrit une révolte qui aboutit au renversement du fermier et à la prise du pouvoir par les animaux. Rapidement, le rêve égalitaire d’harmonie et de justice cède la place au doute puis au désarroi à mesure que se recrée une autocratie dirigée par les cochons, lesquels vont rapidement s’entretuer pour la place de chef et tyran.

« J’ai conçu La Ferme des animaux avant tout comme une satire de la révolution russe. Je souhaitais qu’on en tire la morale suivante : les révolutions ne produisent d’amélioration radicale que lorsque les masses sont en alerte et savent congédier leurs meneurs dès que ces derniers ont fait leur boulot. »

Critiques

Les oeuvres de George Orwell étant passées dans le domaine public cette année, nous avons le droit à un flot de nouvelles traductions de 1984 et de la Ferme des animaux. J'ai donc relu le second, cette fois-ci dans la traduction de Philippe Mortimer.

Sur le fond du texte, aucun doute : cette fable est toujours aussi pertinente et actuelle que lors de sa parution originale dans les années 40. Peu de gens ont su décrire aussi précisément et honnêtement la trahison de la révolution et la mise en place d'un pouvoir totalitaire, l'utilisation de la propagande et du mensonge de masse, la réécriture de l'histoire.  Il me parait toujours quasiment incroyable qu'un écrivain ait pu cerner aussi précisément tout cela, à contre-courant de la pensée dominante de l'époque qui empéchait toute critique du nouvel allié soviétique à la sortie de la guerre.
Sur cette nouvelle traduction, je ne comparerais pas avec la traduction originale que j'ai lu il y a bien trop longtemps, mais elle m'a parue belle, coulant toute seule, sans fioriture inutile. Seul hic, je regrette le choix de ne pas avoir traduit le nom des animaux, j'étais habitué à boule-de-neige et à malabar...

Ajoutons que ce livre possède une introduction de Philippe Mortimer et en annexe deux textes de George Orwell permettant de resituer le contexte et de mieux comprendre la pensée de l'écrivain, et vous comprendrez que la lecture de cette nouvelle édition est très recommandée.

René-Marc DOLHEN
Première parution : 4/3/2021 nooSFere

Prix obtenus
Retro Hugos, Novella / Court roman, 1946


Cité dans les pages thématiques suivantes
Animaux


    Cité dans les listes thématiques des oeuvres suivantes :     
Cité dans les Conseils de lecture / Bibliothèque idéale des oeuvres suivantes
Francis Berthelot : Bibliothèque de l'Entre-Mondes (liste parue en 2005)

Adaptations (cinéma, télévision, BD, théâtre, radio, jeu vidéo...)
La Ferme des animaux , 1954, John Halas & Joy Bachelor (Film d'animation)
La Ferme des animaux , 1999, John Stephenson (Film d'animation)

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 72671 livres, 86671 photos de couvertures, 68001 quatrièmes.
8503 critiques, 39143 intervenant·e·s, 1504 photographies, 3731 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.