Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Fungus. Le Roi des Pyrénées

Albert SÁNCHEZ PIÑOL

Titre original : Fungus, el rei dels Pirineus, 2018
Première parution : Espagne : La Campana, 2018
Traduction de Marianne MILLON
Illustration de Quim HEREU
Illustrations intérieures de Quim HEREU

ACTES SUD (Arles, France), coll. Exofictions
Date de parution : 3 mars 2021
Dépôt légal : mars 2021, Achevé d'imprimer : février 2021
Première édition
Roman, 368 pages, catégorie / prix : 22,80 €
ISBN : 978-2-330-14922-2
Format : 14,5 x 24,0 cm
Genre : Fantastique



Quatrième de couverture

LE POINT DE VUE DES ÉDITEURS

1888. Ric-Ric est un pauvre diable, un anarchiste dépenaillé qui ne trouve sa place que dans une grotte perdue des Pyrénées catalanes. Sur ce territoire sillonné par les contrebandiers et les malfaiteurs, il découvre par hasard des créatures ignorées de la civilisation : les fungus, gigantesques champignons anthropomorphes auxquels il donne vie accidentellement. Émerveillé par leurs extraordinaires capacités et leur sens de la communauté, Ric-Ric voit en eux l’arme définitive qui va lui permettre de concrétiser ses désirs : conquérir la belle Mailis, femme fatale malgré elle, instaurer une société anarchiste où régnerait une véritable fraternité et se venger de ceux qui l'ont traité cruellement, des gardes civils à l’aubergiste local qui se comporte en seigneur et maître des lieux. A la tête des fungus, Ric-Ric réussit à constituer une armée invincible afin d’affronter, lors de batailles homériques et grâce à une singulière stratégie militaire, les troupes françaises et espagnoles.
   Dans son nouvel opus, Albert Sanchez Pinol renoue avec la veine fantastique. Porté par un souffle épique et une fantaisie débordante, ce “western hivernal du XIXe siècle dans les Pyrénées”, pour reprendre les termes de l’auteur lui-même, absorbe le lecteur médusé dans une allégorie du pouvoir en forme de chimère romanesque.

Né à Barcelone en 1965, Albert Sanchez Pinol est anthropologue de formation. Son œuvre lui a valu un large succès international. En France, ses romans sont publiés chez Actes Sud.

Critiques

Voici donc le retour d’Albert Sanchez Piñol chez Actes Sud, cette fois-ci dans la collection spécialisée Exofictions. On avait découvert l’écrivain en 2004 avec l’excellent La Peau Froide, énigmatique roman lovecraftien sur un gardien de phare isolé dont l’ile est attaquée par de mystérieuses créatures marines, roman plutôt bien adapté depuis au cinéma par Xavier Gens en 2017 ; puis Pandore au Congo (2007) et Treize mauvais quarts d’heure (2010) avaient achevé de nous convaincre du talent de l’auteur dans le domaine du fantastique. Enfin un détour par le roman historique nous amena le superbe Victus (2013), récit épique de la catalogne du 17e siècle (dont on attend toujours la traduction de la suite Vae Victus) .  

« - Camarades ! cria Ric-Ric. J’ai une nouvelle très grave à vous annoncer : la conspiration réactionnaire nous agresse ! Ils attaquent ce foyer socialiste et collectiviste que vous êtes en train de construire avec tant de joie. (…) Vive Kropotkine ! Vive l’édition illustrée des mémoires du camarade Gorki ! Vive l’anarchie internationale et intervégétale ! »

Ric-Ric est un anarchiste un peu dérangé. Après avoir volé la caisse de la fédération anarchiste de Barcelone et tout dépensé en alcool et en femmes, il fuit la ville et se réfugie dans une vallée perdue des Pyrénées, sur le chemin des contrebandiers. Devenu l’esclave d’un bandit, il découvre qu’il peut amener à la vie des champignons géants, les fungus. Aidé des champignons, il chasse le bandit et lève une armée de fungus dans l’espoir de diriger la révolution anarchiste. Mais il tombe amoureux d’une voisine, fille du maire de la ville la plus proche, et se transforme petit à petit en chef de guerre autoritaire.

On l’aura compris à la lecture de la citation et de ce résumé : on est en plein Weird, Fungus est en quelque sorte la Ferme des animaux réécrite par Jeff Vandermeer ou Johanna Sinisalo. L’auteur nous emmène dans un monde totalement délirant où des champignons géants forment une armée destructrice et où un alcoolique fou pense démarrer la révolution dans une vallée désertique des Pyrénées. Les autres personnages ne sont pas en reste : entre les militaires espagnols incompétents, le général français fou et le bandit tortionnaire, on fait le plein de tordus. Seule Mailis, la fille du maire, femme forte et indépendante, semble saine d’esprit. Mais ce qui fait la force du roman, ces personnages hauts en couleurs et leurs divers délires, cette prose qui verse souvent dans l’exagération, donnant l’impression d’assister à un feu d’artifice verbal, révèle aussi quelques faiblesses entre deux moments de bravoure : le message politique sous-jacent de cet anarchiste s’autoproclamant roi et se transformant en dictateur ne va pas très loin et l’action souffre de quelques longueurs ; le roman aurait certainement gagné à être plus court. On sent aussi que l’auteur hésite régulièrement entre la farce énorme et son envie d’anthropologue de décrire plus sérieusement l’organisation sociale des champignons. Fungus est malgré ces quelques défauts un ouvrage original et extrêmement drôle, avec un fond social plus riche qu’il ne peut sembler au premier abord.

 

 

René-Marc DOLHEN
Première parution : 18/3/2021 nooSFere

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 74329 livres, 82770 photos de couvertures, 69965 quatrièmes.
8530 critiques, 40246 intervenant·e·s, 1564 photographies, 3737 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.