Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Au réveil il était midi

Claude ECKEN


Illustration de LERAF

L'ATALANTE (Nantes, France), coll. La Petite dentelle
Date de parution : 23 septembre 2021

Réédition
Recueil de nouvelles, 400 pages, catégorie / prix : 8,50 €
ISBN : 979-10-360-0081-2
Format : 10,8 x 17,8 cm
Genre : Science-Fiction



Quatrième de couverture

Loin de décrire les paillettes et le clinquant des milieux influents, ces onze récits tendent au lecteur un miroir de notre société, où les ajustements imperceptibles la changent plus profondément que les grands bouleversements historiques. Les personnages s’impriment dans notre mémoire, car des anecdotes murmurent et bruissent tout au long de ces pages.
L’écriture et le sens du récit de Claude Ecken sont empreints d’un humanisme qui suscite autant d’occasions de réfléchir que de raisons d’espérer.

« Un recueil qu’on pourrait placer sous le double parrainage de Frank Pavloff et son Matin brun, et de Stéphane Hessel avec Indignez-vous ! »
Jean-Pierre Andrevon, L’Écran fantastique

« Toutes les nouvelles sont excellentes, à tel point qu’il est difficile d’en privilégier une aux dépens des autres. Je tranche et je vous recommande particulièrement “La morale de l’Histoire”, sans doute parce qu’elle me rappelle un slogan lu quelque part : “Vous trouvez que l’éducation coûte cher, essayez l’ignorance”. À lire, à prêter, à offrir... » Noé Gaillard, Murmures

« Claude Ecken, comme Ballard, opère un élargissement du domaine de la SF. Ce que le lecteur a ici entre les mains, c’est un ouvrage généreux, optimiste, et qui donne à réfléchir. » Roger Bozzetto, Revue Solaris

Critiques des autres éditions ou de la série
Edition L'ATALANTE, Romans (2012)

     Pour son nouveau livre, Claude Ecken s'est essayé à un exercice périlleux. Ni roman, ni recueil de nouvelles à proprement parler, Au réveil il était midi apparait davantage comme une collection de récits, de portraits et de scènes de la vie quotidienne, qui, mis bout à bout, dressent un tableau assez exhaustif de notre société et de son très proche avenir. Expulsion d'une famille de squatters, contrôle de gendarmerie qui dérape, parcours du combattant d'une mère célibataire au chômage contrainte de faire face à une accumulation de petites tracasseries administratives, jeune prof d'histoire-géo victime d'une vendetta absurde, chaque nouveau récit prolonge le précédent et permet à l'auteur d'identifier et d'analyser les grandes tendances à l'œuvre dans la société française d'aujourd'hui, qu'il s'agisse du désengagement progressif de l'Etat de certaines de ses fonctions, de la dégradation de la situation économique et sociale, ou du fichage de plus en plus précis et de moins en moins facultatif de chaque citoyen, entre autres thèmes abordés.

     Les écueils potentiels pour un tel projet sont nombreux. Le premier aurait été de faire de ces histoires intimes des récits édifiants et/ou larmoyants. Ce n'est jamais le cas. Claude Ecken ne surjoue pas la carte de l'émotion, réservant à quelques passages forts des scènes d'une belle humanité, et l'empathie que l'on peut ressentir pour les personnages ne se substitue pas à l'analyse rigoureuse et argumentée des situations qu'il décrit. De même, il évite tout manichéisme en mettant en scène une large palette d'individus, issus de tous les milieux, dont il nous décrit le quotidien avec un sens du détail et de la nuance qui donne à la fois de l'épaisseur aux personnages et du poids à son propos. Enfin et surtout, l'auteur s'interdit de porter tout jugement moral sur ses protagonistes, qu'il se contente d'observer et de décrire de manière aussi objective que possible.

     L'autre grande erreur aurait été de faire d'Au réveil il était midi un pamphlet revendicatif et provocateur, au détriment de toute ambition littéraire. Un piège que déjoue Claude Ecken en travaillant tel un orfèvre la forme de chacun de ses récits, portés qui plus est par une écriture où l'élégance le dispute à la précision.

     Il serait également trop réducteur de ne voir en ce roman qu'un réquisitoire contre la politique française de ces dernières années. Certes, la plupart des sujets abordés font écho à nombre de débats qui ont agité la scène politique et médiatique depuis 2007, et l'auteur s'amuse même à pasticher un discours présidentiel qu'il nous restitue plus vrai que nature. Mais sa réflexion s'inscrit dans un cadre plus large que le seul plan national, et met à jour des phénomènes plus profonds, dont la politique gouvernementale actuelle ne constitue qu'une manifestation parmi d'autres. De ce point de vue, il est intéressant de noter que, sur de nombreux aspects, le diagnostic que fait Claude Ecken rejoint celui que dresse Cory Doctorow dans son récent Little Brother. A distance et dans un contexte fort différent, l'un comme l'autre s'inquiètent des méthodes de surveillance et de fichage de plus en plus élaborées et sournoises, des pratiques policières de moins en moins encadrées, ou encore de voir la défiance de l'Etat s'accroitre à l'égard de ses propres citoyens — soupçonnés de terrorisme chez l'un, de fraude chez l'autre — , autant d'accrocs à la démocratie dont le poids est supporté par l'ensemble de la communauté, souvent avec son assentiment d'ailleurs. Au réveil il était midi évoque également certaines œuvres de Ballard (on ne s'étonnera pas que le narrateur de l'une des nouvelles se nomme Jim Graham) dans sa manière d'amplifier quelque peu certains traits de notre société pour mieux mettre en lumière les principales forces qui l'animent. C'est ce qui en fait un livre remarquable et une lecture indispensable, notamment en ces temps électoraux, mais pas seulement.

Philippe BOULIER
Première parution : 1/4/2012
dans Bifrost 66
Mise en ligne le : 8/7/2013

Prix obtenus
Masterton, Nouvelle / Short story, 2013


retour en haut de page

Dans la nooSFere : 78005 livres, 89474 photos de couvertures, 73955 quatrièmes.
8689 critiques, 42413 intervenant·e·s, 1628 photographies, 3751 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2022. Tous droits réservés.