Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
L'Énigme de floria

Brian STABLEFORD

Titre original : The Florians, 1976
Première parution : DAW Books, collection DAW Collectors n° 211, septembre 1976
Cycle : Daedalus vol. 1 

Traduction de Daniel LEMOINE
Illustration de Jean-Claude HADI

OPTA , coll. Galaxie-bis n° 115
Dépôt légal : avril 1985
Première édition
Roman, 224 pages
ISBN : 2-7201-0219-9
Format : 11,0 x 18,0 cm
Genre : Science-Fiction



Quatrième de couverture
Jadis un navire avait quitté la terre pour coloniser de nouveaux mondes.
Il ne pouvait être question de le rappeler, ni même d'entrer en contact avec l'équipage.

La mission du vaisseau-laboratoire « Daedalus » était de renouer avec les équipages colonisateurs, de rapporter des éléments d'information et, le cas échéant, d'aider et d'assister les colons de l'univers.
Florai dut la première planète sur laquelle se posa « Daedalus ».
Et les choses, bien vite tournèrent à l'aigre...

Une nouvelle série par l'auteur des aventures de GRAINGER.
Un space-opéra de luxe !
Critiques
     La planète Floria est l'une des nombreuses colonies que la Terre, par manque de moyens et de motivations politiques, a dû abandonner à son sort pendant un siècle ou deux ; mais la situation s'est finalement améliorée sur le berceau de l'humanité et le Déadalus, laboratoire spatial, part pour Floria.
     L'équipage trouvera sur ce monde lointain des géants plein d'élasticité qui sembleront avoir obtenu, grâce à un étouffement systématique de la violence et à l'absence d'armes, un équilibre solide et irréfutable. Mais cette apparence cachera un drame latent que les Florians refusent de regarder en face. L'un des scientifiques du Déadalus mettra en évidence ce poison subtil qui ronge la planète, au milieu des luttes intestines catalysées par l'arrivée des terriens que les colons avaient oubliés.
     L'Enigme de Floria est un roman classique, sobre un peu pâlot. On pourrait reprocher à Stableford de s'adonner parfois à de trop longues dissertations scientifiques (sur la faune et la flore de Floria) qui ralentissent considérablement la progression de l'intrigue mais qui, néanmoins, lui sont indispensables.
     L'action ne s'enflamme jamais mais se consume lentement, à l'image des braises rougeoyantes d'un feu en voie d'extinction. Les dialogues la véhiculent davantage que les actes eux-mêmes.
     Un livre honnête, donc, dont on pourra regretter le manque de flamboyance mais qui tient la route et se laisse lire avec plaisir.

Éric SANVOISIN
Première parution : 1/7/1985 dans Fiction 364
Mise en ligne le : 2/5/2005

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 77947 livres, 89441 photos de couvertures, 73893 quatrièmes.
8687 critiques, 42386 intervenant·e·s, 1613 photographies, 3751 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2022. Tous droits réservés.