Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Kampus

James E. GUNN

Titre original : Kampus, 1977
Première parution : Bantam Books, juillet 1977

Traduction de France-Marie WATKINS
Illustration de Bob LARKIN

ALBIN MICHEL (Paris, France), coll. Super + fiction n° 8
Dépôt légal : 4ème trimestre 1980, Achevé d'imprimer : 1 août 1980
288 pages, catégorie / prix : nd
ISBN : 2-226-01022-X
Format : 13,5 x 21,0 cm  
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     James E. Gunn est né le 11 juillet 1923 dans une famille d'imprimeurs et éditeurs de Kansas City. Après des études de lettres et une thèse sur la science-fiction américaine, il devient professeur de littérature. En 1953, il décide de se consacrer à la science-fiction. Il a écrit depuis un grand nombre de romans et de nouvelles. Citons parmi ses premiers ouvrages Le Monde Forteresse (1955) où il décrit déjà un futur de cauchemar à la George Orwell. Il est également l'auteur d'Alternate Worlds, une remarquable histoire illustrée de la science-fiction, volontairement restreinte à un certain choix de titres. James E. Gunn donne maintenant des cours de science-fiction à l'université du Kansas, pour lesquels il emploie de très originales méthodes audiovisuelles.
 
 
     Le bâtiment administratif était occupé par les étudiants révolutionnaires. Ils avaient pris le Chancelier en otage et piqué quelques mitraillettes au musée militaire, et personne n'allait les chasser tant qu'ils n'auraient pas obtenu satisfaction. Personne ne savait au juste ce qu'ils voulaient, mais le bruit courait que leurs chefs présenteraient une liste de sept exigences non négociables. Leur attitude, exprimée selon la formule de Tom Hayden, un héros de la première heure, était toujours : « D'abord nous faisons la révolution et ensuite nous cherchons pourquoi. »
     Le Kampus des temps futurs, d'où Gavin est renvoyé, n'est guère qu'une extrapolation des universités d'aujourd'hui. Un futur pas tellement éloigné, où nous suivons le jeune homme d'aventures singulières en déceptions, d'énigmes en périls, hanté qu'il est par les souvenirs, la personne même du Professeur anachronique qu'il a « absorbé ».
 
    Critiques    
 
     Voici un bien curieux roman... Un livre déroutant qui tranche sur la production habituelle de James Gunn, solide auteur de la SF classique américaine.
     Pour résumer, le fond de Kampus est un coup de gueule de Gunn (professeur à l'Université du Kansas) contre le laxisme qui s'installe et se développe dans les universités US et contre les gens qui font la révolution pour la révolution et qui cherchent seulement après pourquoi (tiens, tiens, ça me rappelle tout à coup certaines personnes de ce côté-ci de l'Atlantique). Donc, nous avons affaire là à un ouvrage qui oscille constamment entre une certaine forme de propagande et une certaine forme de philosophie.
     Par contre, le roman se développe à la manière d'un récit initiatique au cours duquel un étudiant, Gavin (renvoyé du campus — éden où les étudiants révolutionnaires sont parqués par la société) va voir sa philosophie de l'existence se modifier au contact de cette société de consommation parfaite qu'il combat. Et finalement il aboutira dans une sorte de royaume secret de la connaissance, caché dans les montagnes. Les références de Gunn sont parfaitement évidentes... et de chacun des épisodes du périple de Gavin naît la rencontre avec une sorte de « sage » qui perpétue l'initiation.
     Un ouvrage bizarre, donc, mais qui fait réfléchir sur le problème détonant des universités, aussi bien américaines que françaises (où les choses iraient peut-être mieux si on en virait les trois-quarts des profs qui sont des croûtes, vieilles ou jeunes, et les trois-quarts des étudiants à qui on a manifestement donné accès aux facs par erreur...). Kampus est sans doute un roman un peu réactionnaire sur les bords, mais c'est aussi et surtout un livre solide, idéal pour servir de base à une discussion, que l'on soit pour Gunn ou contre lui.

Richard D. NOLANE
Première parution : 1/1/1981 dans Fiction 315
Mise en ligne le : 15/5/2008


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 66476 livres, 67141 photos de couvertures, 61325 quatrièmes.
8090 critiques, 36376 intervenant·e·s, 1463 photographies, 3690 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.