Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Séparation de corps

Ron GOULART

Titre original : Dr. Scofflaw, 1979
Première parution : Dell, août 1979
Traduction de Philippe SABATHÉ
Illustration de Charles H. RAU

PRESSES DE LA CITÉ (Paris, France), coll. Futurama 2ème série n° 32
Dépôt légal : 3ème trimestre 1980
Première édition
Roman, 160 pages, catégorie / prix : nd
ISBN : 2-258-00744-5
Format : 10,8 x 17,6 cm
Genre : Science-Fiction



Quatrième de couverture
     « Il y aurait de l'aventure, dit la jeune femme. Du suspense. Un peu d'érotisme. Le plus grand cerveau criminel de Barafunda, remonté pièce à pièce. Des robots-cuiseurs et des robots-chasse-neige. Des hommes-chats, des hommes-lézards, des hommes-ours. Un cuisinier révolutionnaire. Un photographe obsédé. Des vestales armées jusqu'aux dents. Un directeur de prison aimant les farces et attrapes. Une junte bien-aimée. Des cadres grandioses : la cité du froid, l'enfer vert de l'île du Diable... Et, par-dessus tout, un personnage principal hors du commun, pluminaire de génie, négrivain nomade par tempérament, ne pensant qu'à l'argent, grand, très brun, avec de larges épaules... Ca pourrait être le best-seller de l'année. Une description au vitriol du monde de l'édition dans le système Barnum. Vous ne voyez pas d'inconvénient à ce que j'écrive toute seule ? »
     « Aucun, répondit Silvéra. Faites-moi signe si vous ne vous en sortez pas. Mais n'oubliez pas : je me fais toujours payer. »
Critiques
 
     Prenez un négrivain obsédé par le fric, un photographe obsédé par les nichons, un truand mécanique démonté et dispersé un peu partout par un Syndicat du Crime, une bande rivale qui cherche à le remonter pour monter un coup, car son cerveau de nabab génial ne peut vraiment fonctionner qu'avec son corps. Prenez un joyau fabuleux, horrible et quasiment inaccessible. Est-ce que tout ça ne ferait pas, avec un peu de talent, un bon polar ? Certainement, c'est sans doute pourquoi Jean-Pierre Manchette, qui s'y connaît en polars et dirige « Futurama », a publié ce livre. Cependant, il se trouve dans une collection de SF. Pourquoi ? Parce qu'il y a de la SF dedans. Et pour le même prix (modique), il y a même de l'humour. Agréable à lire dans le train, mais dure à peine 200 km.

Jean-Marc LIGNY (lui écrire) (site web)
Première parution : 1/11/1980 dans Fiction 313
Mise en ligne le : 28/11/2008

Cité dans les Conseils de lecture / Bibliothèque idéale des oeuvres suivantes
Jean-Bernard Oms : Top 100 Carnage Mondain (liste parue en 1989)

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 73211 livres, 80184 photos de couvertures, 68622 quatrièmes.
8516 critiques, 39446 intervenant·e·s, 1512 photographies, 3732 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.