Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Y'a quelqu'un ?

Philippe CURVAL



CALMANN-LÉVY (Paris, France), coll. Dimensions SF
Dépôt légal : 3ème trimestre 1979
Première édition
Roman, 232 pages
ISBN : 2-7021-0325-1
Format : 14,0 x 21,0 cm
Genre : Science-Fiction



Quatrième de couverture
     Cela commence par un simple fait divers :
     Clément Volgré, marginal faussement repenti, ivrogne et velléitaire, remonte les Champs-Élysées avec sa compagne, Nina. Soudain, l'implosion d'une vitrine de téléviseurs, dans une galerie marchande, provoque là disparition de Nina. La jeune femme n'est pas blessée, mais s'est bel et bien volatilisée, comme aspirée vers... ailleurs.
     Alors commence pour Clément une longue errance dans le Paris des promoteurs et du béton, une dérive alcoolique où la quête de la femme disparue se confond avec celle de la ville détruite. Les réapparitions intermittentes d'une Nina bizarrement changée, un tube de rouge à lèvres aux caractères indéchiffrables, des téléviseurs qui n'en sont plus tout à fait  : autant d'indices qui mettent Clément sur la piste d'un complot de vaste envergure. Il ne s'agit plus de la nostalgie d'une autre ville, d'une autre femme, mais d'une invasion sournoise qui menace notre humanité  : les liquidateurs sont déjà parmi nous.
     On retrouve dans ce roman où le quotidien sert de trame au cauchemar le Philippe Curval de Attention les yeux : un auteur de science-fiction pris en flagrant délit de vagabondage surréaliste.

     Né en 1929 à Paris, Philippe Curval a exercé de nombreux métiers (camelot, céramiste, photographe, visiteur médical, etc.). Il a participé à un mouvement littéraire inconnu qui réunit en 1953 les rares auteurs de science-fiction français et s'est occupé, sous la direction de Valérie Schmidt, de l'unique librairie du genre, « La Balance  ». Ses nouvelles commencent à paraître dans Fiction et Satellite. // rédige avec Jacques Sternberg la revue Le Petit Silence illustré et fait publier ses premiers romans au « Rayon fantastique  ». Le Ressac de l'espace obtient le Prix Jules Verne 1962. Son oeuvre fera désormais alterner l'insolite (Attention les yeux) et la science-fiction (L'Homme à rebours ; Cette chère humanité, que couronne le Prix Apollo 1976.). Journaliste scientifique depuis 1964, Philippe Curval collabore à divers journaux (Galaxie, Le Monde, Magazine littéraire).
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 73295 livres, 80409 photos de couvertures, 68714 quatrièmes.
8517 critiques, 39507 intervenant·e·s, 1513 photographies, 3732 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.