Site clair (Changer
 
  Base de données  
 
  Base d'articles  
    Page thématique     Connexion adhérent

Intelligence artificielle

L'intelligence artificielle est un espoir qui est apparu dès les débuts de l'informatique. Une grande déception aussi, car donner à l'ordinateur les capacités de communiquer en langage naturel, d'apprentissage, d'adaptation ou de raisonnement en dehors de domaines spécialisés, s'est avéré beaucoup plus difficile que prévu.
     Les auteurs de science-fiction restent optimistes et continuent à imaginer des I.A. (intelligence artificielle) : des personnages entièrement logiciels. Il faut bien préparer l'humanité au choc culturel qu'elle subira quand elle sera confrontée à une intelligence autre, pourtant créée par elle, choc comparable à celui du premier contact avec une civilisation extraterrestre.
     Certaines histoires revisitent le mythe de Frankenstein, l'I.A. se retourne contre ses créateurs, comme H.A.L. l'ordinateur de « 2001, l'odyssée de l'espace ». D'autres montrent les I.A. mener un combat politique pour s'émanciper face aux humains (« L'esprit de la commune vivra toujours dans nos coeurs virtuels », citation de Gloria, l'aya des futurs mystères de Paris de Roland C. Wagner.) Par contre, la Culture de Iain M. Banks est une civilisation parfaite où I.A. et humains vivent en harmonie.
     Les I.A. sont-elles conscientes ? La conscience humaine est déjà bien mystérieuse et il sera impossible de prouver qu'un ordinateur est conscient, alors que lui-même en sera intimement persuadé. Donner la conscience au logiciel est un cap important, sauf si l'on adopte la position animiste de M. Alexis M. qui suppose que chaque chose possède un certain niveau de conscience.
     Certaines I.A. sont conçues en prenant un être humain comme modèle. Par exemple un logiciel analyse vos comportements, vos expressions faciales et votre voix pour pouvoir répondre au visiophone à votre place. Cela peut aller beaucoup plus loin quand le cerveau est analysé neurone par neurone et que son fonctionnement est reproduit dans un monde virtuel. Y a-t-il alors différence entre l'original et la copie ? C'est une question chère à l'auteur australien Greg Egan.

Pour tout commentaire, contacter le responsable de cette page : email Responsable
 
Livres Séries Nouvelles Séries BD Films Divers
  Le Monde des à (The World of Ã)Alfred Elton VAN VOGT (1953)
  Destination vide (Destination : Void)Frank HERBERT (1981) 
  Tous à Zanzibar (Stand on Zanzibar)John BRUNNER (1972) 
  2001 : L'odyssée de l'espace (2001: a space odyssey)Arthur C. CLARKE (1968) 
  Harlie avait un an (When Harlie was one)David GERROLD (1980) 
  La Voix des morts (Speaker for the Dead)Orson Scott CARD (1987) 
  Hypérion (Hyperion)Dan SIMMONS (1991) 
  Deus ex (Deus x)Norman SPINRAD (1994) 
  La Cité des permutants (Permutation City)Greg EGAN (1996) 
  Expérience terminale (The Terminal Experiment)Robert James SAWYER (1997) 
  Siscie M. Alexis M. (1998) 
  Étoiles mourantes AYERDHAL & Jean-Claude DUNYACH (1999) 
  Le Successeur de pierreJean-Michel TRUONG (1999) 
  L'I.A. et son double (Evolution's Darling)Scott WESTERFELD (2002) 
  L'Ordinateur désordonné (The Great Time Machine Hoax)Keith LAUMER (1966)
       L'ordinateur du grand-père se mélange les pinceaux dans les dédales temporels... Irrésistiblement loufoque. 

Dans la nooSFere : 59634 livres, 53447 photos de couvertures, 53445 quatrièmes.
7864 critiques, 32337 intervenant·e·s, 983 photographies, 3635 Adaptations.
 
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.

NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.
Vie privée et cookies