Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Littérature Choisir un autre habillage   
    Critiques    
    Littérature    
    Identification    
    Fiche livre    

Manuscrit d'un roman de SF trouvé dans une poubelle

Jean-Pierre ANDREVON

Science Fiction  - Illustration de Guy BIDEL
ENCRAGE, coll. Lettres Science-Fiction n° 5, dépôt légal : octobre 1996
192 pages, catégorie / prix : 85, ISBN : 2-911576-04-7
Couverture

    Quatrième de couverture    
     Un futur dénué d'animaux de compagnie, où il existe forcément un moyen de se sentir moins seul... Une mission spatiale regroupant des auteurs de science-fiction célèbres, comme si un truc de ce genre pouvait réussir... Un écrivain qui, isolé dans une douce fin du monde, se souvient de ses anciennes maîtresses à la seule force de son poignet... Une lutte armée entre professeurs et parents d'élèves...

     En neuf nouvelles, dont quatre inédites, Jean-Pierre Andrevon nous raconte le futur avec une verve sans cesse renouvelée, un humour parfumé au vitriol. Connu pour ses romans, Le travail du furet, Les Hommes-machines contre Gandahar, Sukran (Grand-Prix de la Science-Fiction) ; mais aussi pour ses nouvelles tel Le Monde enfin, il prouve une fois de plus qu'il est un touche-à-tout de talent ...

     Préface de Francis Valéry
     Bibliographie
     et entretien avec l'auteur




    Sommaire    
1 - Gilles DUMAY, Introduction, pages 7 à 8, Introduction
2 - Francis VALÉRY, Petites histoires andrevoniennes, pages 9 à 16, Préface
3 - Chapo, pages 17 à 33
4 - L'Arme, pages 35 à 44
5 - Délivrance, pages 45 à 58
6 - Et chez vous comment ça va ?, pages 59 à 77
7 - Tout à la main, pages 79 à 106
8 - F & SF, pages 107 à 117
9 - Mégalomaniaque, pages 119 à 143
10 - C'est la meilleure histoire que j'ai jamais vendue les gars, pages 145 à 154
11 - Manuscrit d'un roman de SF trouvé dans une poubelle, pages 155 à 173
12 - Entretien, pages 175 à 181, Entretien
13 - ANONYME, Bibliographie, pages 183 à 190, Bibliographie
 
    Critiques    
     « Avant le décollage, nous avons dû subir le discours de Jack Lang qui, à son habitude, avait réussi à chourer la place de l'actuel locataire de la rue de Valois. Il était très chic en veste sportwear bleu pétrole Thierry Mügler. Mais c'était peut-être La Redoute, il paraît que le salaire de nos Ministres, et donc à fortiori ex-ministres, n'est pas ce qu'on prétend... »

     Dernier né de la jeune collection « Lettres SF », Manuscrit d'un roman de SF trouvé dans une poubelle est un recueil de nouvelles partiellement inédites (quatre textes sur les neuf publiés), celle-ci représentant, à l'évidence, le principal intérêt de l'ouvrage, les autres nouvelles parues dans Fiction ou divers fanzines étant de natures, de qualités et genres très divers (c'est le moins qu'on puisse en dire !). On navigue donc à vue entre l'ultraviolence de « Et chez vous comment ça va ? », la satire de « F&SF » et la misogynie (pornographie ?) de « Tout à la main ». Aussi dans cette traversée gare à ne pas s'échouer, l'ultraviolence pouvant très vite devenir ignoble et la satire, pour peu qu'elle décrive un milieu particulier, s'avérer obscure pour le commun des mortels. Quant au troisième des genres mentionnés...

     Manuscrit d'un roman de SF... mériterait donc à l'occasion, comme à la télé (dixit le CSA...), son petit carré rouge (ou son triangle bleu, allez savoir.,.), en dépit de sa couverture de qualité qui ne déparerait pas les rayons pour la jeunesse où un libraire inconscient pourrait facilement l'égarer. Ainsi le recueil pourra de fait emballer ou susciter le dégoût, suivant les sensibilités de chacun.

     Reste, comme indiqué en quatrième de couverture, l'omniprésence d'un humour acide. « F&SF » est hilarant ; « L'Arme » réserve de ces développements en coup de théâtre à la Fredric Brown. Quant à « Mégalomaniaque », c'est complètement... allumé ! En revanche le mythe d'Adam et Eve revisité à la sauce andrevonienne dans « C'est la meilleure histoire... » est incontestablement téléphoné. Demeure « Chapo », décrivant une société hyper hygiénique où il est bien difficile de trouver un animal de compagnie : un texte pertinent et par certains côtés émouvant, un sombre futur dont on souhaite qu'il reste là où il est, sur le papier... Enfin ajoutons que certains des textes (dont la préface, à la formulation originale quoiqu'un tantinet surfaite) permettront aux nostalgiques et aux curieux, au travers de l'itinéraire d'un Jean-Pierre Andrevon vieux routier du genre, de (re)plonger dans le milieu de la S-F française des années 70-80.

     Du bon et du moins bon, donc, mais certes pas de l'inintéressant, à commencer par le style souvent remarquable de l'auteur.

Jean-Félix LYON
Première parution : 1/2/1997
dans Bifrost 4
Mise en ligne le : 21/2/2004


 
Base mise à jour le 24 septembre 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique. Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.