Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Crève, majorette, crève...

John RUSSO

Titre original : The Majorettes
Traduction de Jean ESCH
Illustration de Michel GOURDON
Patrick SIRY, coll. Maniac n° 7
Dépôt légal : septembre 1988
160 pages, catégorie / prix : 22 F
ISBN : 2-7391-0014-0   
Genre : Fantastique 


Couverture

    Quatrième de couverture    
     Dieu lui avait confié une mission : châtier les femmes pour leur concupiscence. Ainsi, il leur épargnait les flammes de l'Enfer en accomplissant une action de grâce. Il se purifiait, en quelque sorte, en dépeçant ces jeunes corps dont les spasmes d'agonie éveillaient en lui de bien étranges sensations. Et lorsqu'il allait voir les majorettes à l'entraînement, il se disait que Dieu, décidément, avait bien fait les choses : il y avait tant de filles à châtier...

 
    Critiques    
     Le jeune Tommy Harvack est amoureux de la belle et inaccessible Nicole Hendricks, une élève de son âge, qui est majorette. Il rêve de sortir avec elle tant il l'aime secrètement, mais il est trop timide pour lui avouer ses sentiments. D'autant plus qu'il découvre que la charmante Nicole fréquente un certain Mace Jackson, un voyou qui est le chef d'une bande d'Hells Angels de pacotille, les Païens (rien que ça !) Tommy s'écrase devant la stature de son rival et trace un trait sur ses espoirs de séduire la belle Nicole. Pourtant, peu de temps après, celle-ci le trouve et passe un bon moment avec lui, un après-midi de rêve qui le comblera au-delà de tous ses espoirs. Curieux revirement de situation. Tommy s'en étonne et se pose des questions. Pourquoi s'intéresse-t-elle subitement à lui ? Tout simplement parce que la belle Nicole s'est fait mettre enceinte par ledit Mace Jackson et qu'elle cherche quelqu'un d'intègre à qui se confier, une épaule sur laquelle se reposer (et peut-être l'espoir de légitimer une situation embarrassante). Toutes ces questions tournent dans la tête du jeune Tommy, mais pour peu de temps, car une ombre s'approche et massacre sauvagement le jeune couple. Dommage car on se prenait de sympathie pour ces deux adolescents qui paraissaient très vrais. La suite du récit est moins intéressante. Il est évident que le meurtre des deux adolescents créé une coupure dans le récit. Beaucoup de lecteurs risquent de regretter le climat de ces premières pages et de ne pas éprouver le besoin de poursuivre la lecture. D'autant plus que la suite de l'histoire perd de sa saveur, pour ne plus présenter qu'une suite de meurtres commis par un détraqué (et la fin n'est pas très convaincante).
     Décevant ce Russo. On n'en retiendra que le début qui était pourtant prometteur.


Frédéric KURZAWA
Première parution : 1/5/1989 dans Fiction 408
Mise en ligne le : 1/3/2007


 

 
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.

NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.
Vie privée et cookies