Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Les Chemins étranges

Thomas OWEN



Illustration de Gilles FRANCESCANO

LEFRANCQ CLAUDE (Bruxelles, Belgique), coll. Lefrancq en poche n° 2102
Dépôt légal : 1996
Recueil de nouvelles, 224 pages, catégorie / prix : 2
ISBN : 2-87153-278-8   
Genre : Fantastique



    Quatrième de couverture    
     Parallèlement à la voie toute tracée de nos destins, s'ouivrent des « chemins étranges » par lesquels l'imagination fantasque de l'auteur nou entraine...
     Voici que les apparences rassurantes se chargent, sans qu'on s'en aperçoive, d'une angoisse malfaisante.
     Se transforment...
     Alors, la sombre menace d'une malédiction implacable nous emplit, soudain, d'une terreur indécise faite de volupté et de frissons : la Peur, « fleur rare d'essence divine aux sucs et aux parfums salutaires« , comme disait Jean Ray.
     Pour ne plus nous quitter.

    Sommaire    
1 - Jean RAY, (Préface), pages 9 à 15, préface
2 - Le Péril, pages 17 à 52, nouvelle
3 - Du même bord, pages 53 à 69, nouvelle
4 - Non-lieu, pages 71 à 90, nouvelle
5 - La Maquette de cire vierge, pages 91 à 110, nouvelle
6 - Tu es poussière..., pages 111 à 128, nouvelle
7 - L'Épervier, pages 129 à 145, nouvelle
8 - Le Destin des mains, pages 147 à 176, nouvelle
9 - 15.12.38, pages 177 à 194, nouvelle
10 - Le Manteau bleu, pages 195 à 213, nouvelle
11 - Une aile de papillon mort, pages 215 à 222, nouvelle
 
    Critiques des autres éditions ou de la série    

 
Edition NOUVELLES ÉDITIONS OSWALD (NéO), Fantastique / SF / Aventure (1985)


     Considéré comme un des meilleurs auteurs de l'école belge du Fantastique, Thomas Owen voit ici réimprimer ce qui fut, si mes informations sont bonnes, son premier recueil dédié au genre, livre qui eut l'honneur d'être préfacé par Jean Ray lui-même.
     S'il ne fait aucun doute que Thomas Owen soit un écrivain de talent au niveau du style, j'avoue que le traitement des idées contenues dans les dix nouvelles des Chemins Etranges m'a laissé un peu froid, comme c'est d'ailleurs le cas pour la plupart des nouvelles de Jean Ray lui-même. A lire la préface de l'auteur de Malpertuis, on s'attend à trouver quelque chose de fort (« ... l'évasion monstrueuse hors des pistes battues... »), des récits qui s'infiltrent dans l'esprit en y laissant une traînée d'épouvante. Mais non ! Il s'en dégage une sorte de charme vieillot qui n'a pas la même puissance d'évocation que nombre de récits bien antérieurs dans l'histoire du Fantastique (ceux de l'Ère Victorienne, par exemple) et qui semblent plus faits pour terroriser de vieilles filles emmitouflées devant leur cheminée que les lecteurs modernes habitués à des potions plus fortes...
     Mais ce jugement n'engage que moi et je suis certain que tous ceux qui auront apprécié La Cave aux Crapauds et Cérémonial Nocturne, pour ne citer que deux titres repris chez Marabout, se régaleront à nouveau à la lecture de ces histoires, d'horreur qui se déploient comme des bouquets un peu fanés.

Richard D. NOLANE
Première parution : 1/5/1985
dans Fiction 362
Mise en ligne le : 13/10/2003




 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 70298 livres, 80225 photos de couvertures, 65452 quatrièmes.
8418 critiques, 37565 intervenant·e·s, 1487 photographies, 3722 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.