Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Littérature Choisir un autre habillage   
    Critiques    
    Littérature    
    Identification    
    Fiche livre    

L'Été de l'infini

Christopher PRIEST

Traduction de Michelle CHARRIER & Pierre-Paul DURASTANTI
Illustration de Aurélien POLICE
BÉLIAL', coll. Kvasar n° (8), dépôt légal : septembre 2015
400 pages, catégorie / prix : 23 €, ISBN : 978-2-84344-137-0

La première partie de l'entretien avec Thomas Day a été initialement publiée dans Bifrost et est révisée pour la présente édition.
Couverture

    Quatrième de couverture    
« À environ un tiers du marais se trouvaient les restes de l’avion allemand accidenté, peint de multiples nuances de brun et de vert, pétrifié dans le temps. Il s’était immobilisé lors du rebond, après un premier impact destructeur, à l’instant où il s’élevait dans la boue gelée parmi des panaches d’écume glacée. »

Héritier littéraire, à l’image de son compatriote J. G. Ballard, de la new wave britannique qui révolutionna les littératures de genre au tournant des années 70, on doit à Christopher Priest de nombreux incontournables — Le Monde inverti, La Fontaine pétrifiante, Le Glamour, ou encore L’Adjacent. Son roman Le Prestige, publié en 1995, lauréat du World Fantasy Award, a été porté à l’écran en 2006 par Christopher Nolan.

L’Été de l’infini réunit les meilleures nouvelles de Christopher Priest publiées sur cinquante années de carrière, soit douze textes, dont quatre inédits. Un long entretien, le témoignage de l’aventure que fut l’adaptation du Prestige au cinéma, ainsi qu’une bibliographie exhaustive, complètent un ensemble indispensable à l’appréhension d’un auteur dont Xavier Mauméjean affirme, dans son introduction au présent ouvrage : « [qu’il] est un écrivain de science-fiction et se revendique comme tel. Pourtant, avec d’autres auteurs d’égale envergure, tel Philip K. Dick, Thomas M. Disch, J. G. Ballard ou Frederik Pohl, il pousse le genre à son extrême limite, l’oblige à se dépasser en explorant la réalité, à affronter ce qui se tient hors de portée du vrai. La vérité n’est qu’une possibilité du réel, en aucun cas sa mesure... »


    Sommaire    
1 - Olivier GIRARD, Un mot de l'éditeur, en guise d'introduction, pages 13 à 13, Introduction
2 - Xavier MAUMÉJEAN, La Déliaison, pages 15 à 30, Préface
3 - L'Été de l'infini (An Infinite Summer), pages 35 à 55, trad. Pierre-Paul DURASTANTI
4 - La Tête et la main (The Head and the Hand), pages 59 à 72, trad. Henry-Luc PLANCHAT rév. Pierre-Paul DURASTANTI
5 - La Femme dénudée (A Woman Naked), pages 77 à 85, trad. Marianne LECONTE rév. Pierre-Paul DURASTANTI
6 - Rien de l'éclat du soleil (Nothing Like the Sun), pages 89 à 104, trad. Pierre-Paul DURASTANTI
7 - Finale (A Dying Fall), pages 109 à 118, trad. Michelle CHARRIER
8 - La Cage de chrome (The Cage of Chrome), pages 123 à 124, trad. Pierre-Paul DURASTANTI
9 - Le Monde du temps réel (Real-Time World), pages 129 à 156, trad. France-Marie WATKINS rév. Pierre-Paul DURASTANTI
10 - Transplantation (Transplant), pages 161 à 176, trad. Pierre-Paul DURASTANTI
11 - Haruspice (I, Haruspex), pages 181 à 220, trad. Michelle CHARRIER
12 - Le Baron (The Stooge), pages 225 à 232, trad. Pierre-Paul DURASTANTI
13 - Les Effets du deuil (Widow's Weeds), pages 237 à 256, trad. Pierre-Paul DURASTANTI
14 - Errant solitaire et pâle (Palely Loitering), pages 261 à 304, trad. Pierre-Paul DURASTANTI & M. MATHIEU
15 - Thomas DAY, La Suprématie de la maturité, un entretien avec Christopher Priest - première partie, pages 309 à 361, Entretien, trad. Michelle CHARRIER
16 - Magie, histoire d'un film (The Magic - The Story of a Film), pages 367 à 458, Article, trad. Michelle CHARRIER
17 - Thomas DAY, La Suprématie de la maturité, un entretien avec Christopher Priest - seconde partie, pages 463 à 476, Entretien, trad. Pierre-Paul DURASTANTI
18 - Alain SPRAUEL, Bibliographie des oeuvres de Christopher Priest, pages 479 à 490, Bibliographie

    Prix obtenus    
Et j'erre solitaire et pâle : British Science Fiction, nouvelle / Short story, 1979

 
Base mise à jour le 24 septembre 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique. Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.