Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Comme une bête

Philip José FARMER

Titre original : The Image of the Beast, 1968
Première parution : USA : Essex House, 1968

Cycle : Un exorcisme vol.

Traduction de François LASQUIN
Illustration de Jean-Michel NICOLLET

Jean-Claude LATTÈS (Paris, France), coll. Titres/SF n° (2)
Dépôt légal : 1er trimestre 1979, Achevé d'imprimer : 19 mars 1979
256 pages, catégorie / prix : nd
ISBN : néant
Format : 11,0 x 17,8 cm  
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
Terreur à Los Angelès. Des vampires déments, avides de sexe, hantent la ville paralysée par le smog. Le détective privé Harald Childe mène l'enquête. Il est bien décidé à venger la mort atroce de son associé. Découvrira-t-il l'horrible secret de ces obsédés sexuels ou périra-t-il... Comme une bête.
 
Philip José Farmer est né aux Etats Unis dans l'Indiana en 1918, un 26 Janvier. Après avoir exercé divers métiers, il se met à écrire au début des années cinquante et obtient dès 1953, pour sa première nouvelle publiée, The Lovers, le prix du meilleur écrivain.
 
Pour adultes seulement !
 
    Critiques    
 
     L'ERE DU SPERMATOZOIQUE

     A tous ceux qui n'auraient pas lu la chose dans son édition française originale (à savoir dans la collection défunte « Chute Libre » aux éditions défuntes Champ Libre), eh bien voilà l'occasion de le faire, avec cette édition de poche dans la collection nouvellement née — et qui promet — TITRES SF, chez Lattes. Seulement attention : si vous êtes fans d'Asimov, de Delly, Clarke ou je ne sais encore qui d'autre, vous allez prendre une claque. Remarquez bien que ça risque de vous plaire tout de même et de vous faire laisser tomber Asimov and Co. Si vous résistez au premier chapitre, vous êtes sauvé.
     Ça baise et ça bande, ça éjacule, ça orgasmatrique à tour de bras et de pages, ça râle, ça suce, ça susurre, le tout sur un scénario de thriller fantastique et décor de fond SF. Ça torture, ça émascule, ça vomit, ça gicle.
     Et en prime, une postface de Sturgeon vous explique ce qu'est réellement ce bouquin tout dégoulinant de sperme, de sang et d'humeurs incertaines.
     Il y a même une suite : Gare à la bête. Avec les ingrédients précités, plus une belle dose d'humour.

Pierre PELOT
Première parution : 1/7/1979 dans Fiction 303
Mise en ligne le : 11/11/2009


 

Dans la nooSFere : 62621 livres, 58864 photos de couvertures, 57111 quatrièmes.
7958 critiques, 34376 intervenant·e·s, 1334 photographies, 3656 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.