Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Navigateur sur les mers du destin

Michael MOORCOCK

Titre original : The Sailor on the Seas of Fate, 1976
Première parution : Quartet, mars 1976

Cycle : Elric  vol. 3 

Traduction de George W. BARLOW
Illustration de Wojtek SIUDMAK

POCKET (Paris, France), coll. Science-Fiction / Fantasy n° 5292
Dépôt légal : mai 1988
Roman, 192 pages, catégorie / prix : 5
ISBN : 2-266-02199-0   
Genre : Fantasy


Autres éditions
   in Le Cycle d'Elric, OMNIBUS, 2006
   in Le Cycle d'Elric, 2010
   POCKET, 1988, 1988, 1989, 1990, 1991, 1992, 1992, 1999, 2001, 2002, 2006
   in Elric - Intégrale 1, 2013

    Quatrième de couverture    
     Nuit, éclairs, nuages noirs et ce sombre vaisseau tapi au large. Elric était arrivé au-delà du monde connu et le temps pressait. Les chiens n'allaient pas tarder à se montrer.
     — Ohé, du navire !
     L'homme casqué tourna la tête.
     — Elric, nous vous attendions. Avec vous, nous sommes au complet.
     Ainsi commença une quête indéfinie sur une mer surnaturelle bordée par plusieurs mondes Etrange navire voguant sur un océan plus étrange encore ! Ils étaient vingt héros, guidés par un capitaine aveugle et un timonier muet. Souvent Stormbringer, l'épée maudite, chantait en prenant des âmes, et les cadavres s'amoncelaient. Mais comment sortir de ce dédale où les dimensions tournent, où le temps glisse et où errent tant de marins perdus dans l'éternité ?

     Flaubert a commencé par Salammbô, Moorcock par Elric. Né en 1939 près de Londres, il devient professionnel à seize ans
     écrivant de l'heroic fantasy, jouant de la guitare et dirigeant des revues de B.D. Puis il devient le rédacteur en chef de New Worlds et l'écrivain révolutionnaire dont Maxim Jakubowski a présenté les œuvres dans un excellent Livre d'or. Un talent aux multiples facettes, mais un seul univers, décadent et baroque, une fin du monde goguenarde et bariolée.

    Cité dans les Conseils de lecture / Bibliothèque idéale des oeuvres suivantes :    
 
Jacques Goimard & Claude Aziza : Encyclopédie de poche de la SF (liste parue en 1986)  pour la série : Elric
Jean-Pierre Fontana : Sondage Fontana - Fantasy (liste parue en 2002)  pour la série : Elric
André-François Ruaud : Cartographie du merveilleux (liste parue en 2001)  pour la série : Elric
Jean-Bernard Oms : Top 100 Carnage Mondain (liste parue en 1989)  pour la série : Elric

 
    Critiques des autres éditions ou de la série    

 
Edition POCKET, Science-Fiction / Fantasy (1988)


     Le cycle d'Elric continue. Dans ce roman, notre héros albinos vit trois nouvelles aventures dans lesquelles l'entraîne le destin ou quelque chose y ressemblant. Aux côtés d'une vingtaine de guerriers recrutés par un étrange capitaine aveugle qui commande un non moins étrange vaisseau entouré par une brume permanente, il combat et anéantit deux redoutables sorciers venus d'un autre monde qui dévoraient l'énergie de son univers. Plus tard, ou plus tôt, C'est difficile à dire, il retrouve l'un de ses ancêtres et se voit contraint de s'affronter lui et de le vaincre. Un peu plus tard encore, ou un peu plus tôt, c'est impossible à préciser, le duc Avan Astran du Vieux Hrolmar requiert son aide pour naviguer sur la mer bouillante et redécouvrir une ancienne cité oubliée, berceau présumé des ancêtres d'Elric et de son peuple. Là-bas les attendent un géant de jade et l'Etre Condamné à Vivre, âgé de dix mille ans, ainsi que des sauriens lanceurs de disques mortels...
     L'univers d'Elric le Nécromancien, prince de Mélniboné, ne manque pas d'imagination. C'est un univers d'une infinie tristesse, règne de l'amertume et de la mélancolie, du tragique et de la désespérance. L'humour s'y montre toujours d'une ironie grinçante et les combats sont décrits avec une froide détermination. Dans ce monde puissant qui manifeste aussi une force fragile, tout acte, toute pensée, tout soupir semblent conduire inévitablement à la destruction, le chagrin et le chaos.
     Elric le ténébreux n'est pas un homme à femmes. D'ailleurs, Ça n'est pas vraiment un homme, comme la plupart des personnages qui habitent cette saga inquiétante. Et les femmes, justement, n'y trouvent qu'une toute petite place, les seconds rôles, les souvenirs...
     Une incontestable réussite d'Heroic Fantasy, presque étouffante, trop crédible pour être prise à la légère...

Éric SANVOISIN
Première parution : 1/10/1988
dans Fiction 401
Mise en ligne le : 24/3/2003


 Critique de la série par Pascal PATOZ


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 68999 livres, 76573 photos de couvertures, 64053 quatrièmes.
8383 critiques, 36574 intervenant·e·s, 1476 photographies, 3709 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.