Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Kéraban le têtu

Jules VERNE

Première parution : Paris, France : Hetzel, Magasin d'éducation et de récréation n° 37 et 38, 1883


Illustration de Maurice GRIMAUD
Illustrations intérieures de Maurice GRIMAUD

LIDIS (Paris, France), coll. Le Grand Jules Verne illustré n° 15
Dépôt légal : 1966, Achevé d'imprimer : 15 avril 1966
Roman, 448 pages, catégorie / prix : ndd
ISBN : néant
Format : 14,5 x 21,2 cm  
Genre : Imaginaire

Reliure cartonnée recouverte de toile verte, sous jaquette couleur.


Autres éditions
   ATLAS, 2008
Sous le titre Kéraban-le-têtu
   CARREFOUR, 1995
Sous le titre Kéraban le têtu
   HACHETTE, (date inconnue), 1978
   HACHETTE Jeunesse, 1974
Sous le titre Kéraban-le-têtu
   HETZEL, (date inconnue), (date inconnue), (date inconnue), (date inconnue), (date inconnue), (date inconnue)
   in Magasin d'éducation et de récréation n° 37, 1883
   in Magasin d'éducation et de récréation n° 38, 1883
Sous le titre Kéraban le têtu
   Jean DE BONNOT, 1979
   LIVRE DE POCHE, (date inconnue)
   RBA FABBRI, 2003
   RENCONTRE, 1968

    Quatrième de couverture    

[Texte du rabat de la jaquette]

Nous rencontrons chaque jour de fameux entêtés, mais gageons qu'il est rare d'approcher un têtu tel que celui proposé par Jules Verne. Le seigneur Kéraban – prospère négociant en tabacs – refuse un jour de payer un impôt minime, pour traverser le Bosphore et aller de Constantinople à Scutari (faubourg élégant de l'ancienne capitale de l'Empire Ottoman). Plutôt que d'acquitter cette somme modique, ce Turc obstiné décide de rejoindre sa demeure... en longeant la Mer Noire. L'entêtement de Kéraban nous permettra d'accomplir un voyage merveilleux dans un Orient placé encore sous  le signe des Mille et une Nuits. Un voyage, où ne manqueront d'ailleurs pas les aventures, parfois comiques, quelquefois dramatiques. Mais, dans ce charmant récit tout s'achèvera joyeusement ; même pour le malheureux Hollandais Van Mitten qui a fui une femme autoritaire... et se voit contraint d'en épouser une seconde ! Quant à Kéraban, il ne paiera pas la taxe – qu'il juge vexatoire – et franchira le Bosphore d'une manière plus qu'inhabituelle.

Charmante fantaisie où l'humour ne le cède en rien à la peinture des paysages et des caractères, Kéraban le Têtu est un « voyage extraordinaire » en des contrées qui exercent toujours un attrait féérique sur nos esprits. Une « turquerie » ? peut-être ; mais aussi réussie que l'Enlèvement au sérail, de Mozart.

Pierre-André TOUTTAIN


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 70948 livres, 81378 photos de couvertures, 66144 quatrièmes.
8471 critiques, 38115 intervenant·e·s, 1488 photographies, 3725 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.