Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Facteur ascension

Frank HERBERT & Bill RANSOM

Titre original : The Ascension Factor, 1988
Première parution : Putnam, janvier 1988

Cycle : Programme conscience  vol. 4

Traduction de Guy ABADIA
Illustration de MANCHU

LIVRE DE POCHE (Paris, France), coll. SF (2ème série, 1987-) n° 7154
Dépôt légal : octobre 2003
544 pages
ISBN : 2-253-06305-3   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     Sur Pandore, la vie est difficile. Du moins pour les humains qui n'ont jamais réussi à soumettre cette planète hostile, ni à s'y adapter complètement. Sous la dictature impitoyable de Flatterie, le chapelain-psychiatre, et à son seul bénéfice, ils entreprennent de construire des fusées, de regagner l'espace et de réaliser un navire interstellaire.
     La révolte gronde. Les rebelles placent leur dernier espoir dans le personnage mythique de Crista Galli que l'on dit la fille du dieu Kelp, l'algue géante et consciente qui contrôle les océans. Mais elle est l'hôte de Flatterie, et lorsqu'elle lui échappe l'enfer se déchaîne. Le Facteur ascension est la dernière oeuvre de Frank Herbert, l'immortel auteur de Dune. C'est aussi le dernier volume d'une série aussi remarquable que celle de Dune, et qui comprend Destination : vide, L'Incident Jésus et L'Effet Lazare.

    Sommaire    
 
    Critiques    
     Le Facteur ascension est le quatrième et dernier tome du Programme Conscience, après Destination : vide, L'Incident Jésus et L'Effet Lazare. C'est aussi l'ultime ouvrage de Frank Herbert, bien que rédigé en réalité par Bill Ransom, également co-auteur des deux précédents. Herbert, dans son œuvre, n'a jamais cessé de détruire ses propres mythes. Ses prophètes, ses messies, ses demi-dieux finissent toujours par montrer un visage inhumain et par commettre l'irréparable, souvent sous forme d'holocaustes. La prise durable du pouvoir, pour Herbert, conduit inéluctablement au fascisme et à la décadence.

     Dans ce volume, les auteurs s'attaquent au mythe animiste érigé dans L'Incident Jésus, ce varech pensant et omniscient, ainsi qu'au personnage de Raja Flatterie déjà rencontré dans Destination : vide et L'Incident Jésus, au passé lourd de symboles. Sur la planète Pandore, où les humains furent jadis amenés par Nef, le sixième clone de Raja Flatterie, le psychiatre-aumônier, a pris le pouvoir et règne en tyran paranoïaque grâce à un contrôle total de l'information. Tandis que les Pandoriens sont décimés, tués par la famine ou par les milices du Directeur, quelques individus tentent de résister à l'oppression. Mais le varech, cette conscience unique et collective qui contient toute la mémoire génétique de l'humanité et que Flatterie croyait maîtriser, est devenu dangereux...

     Le Facteur ascension, comme L'Effet Lazare, est avant tout un excellent roman d'aventures. Sa construction en chapitres parfois très courts, avec de multiples narrateurs — dont le varech lui-même — , la précision du style et la solidité de l'intrigue en font un thriller de science-fiction extrêmement efficace. Mais Herbert ne se contente pas de divertir. La tension dramatique est aussi induite par les enjeux philosophiques et politiques du récit. Le personnage de Flatterie, par exemple, est passionnant. Nous l'avons connu faible et indécis dans Destination : vide, repentant et humaniste dans L'Incident Jésus, il nous revient cette fois en despote arrogant et manipulateur. Il y a une bonne raison à cela : il s'agit de différents clones d'un même homme. Or le patrimoine génétique d'un homme — ou d'un varech, fût-il sentient — n'est qu'un élément parmi d'autres. Le comportement de l'individu est soumis au feu de l'expérience, de l'environnement et de la culture ; c'est l'empathie, l'émotion, qui définissent l'humanité, mieux que la lignée ou l'apparence. Le fait que Flatterie, ce monstre moral, soit l'un des deux seuls rescapés des humains originels n'est pas anodin. La valeur d'un homme, nous dit en substance Frank Herbert, ne se mesure pas à l'aune de son ADN. Ceci peut paraître évident, mais à l'heure où le paraître revêt une importance riefenstahlienne, le message vaut la peine d'être entendu.

     Notons pour l'anecdote que cette édition du Facteur ascension est rigoureusement la même — jusqu'à la préface de Gérard Klein et l'illustration de Manchu — que celle de 1993. Ce qui nous amène à une question « existentielle » : pourquoi une partie du Programme Conscience est-elle rééditée chez Ailleurs & Demain et une autre au Livre de Poche, sans aucune cohérence ? Les arcanes de l'édition, parfois, nous échappent...

Olivier NOËL
Première parution : 1/12/2003 dans Galaxies 31
Mise en ligne le : 8/12/2008

 
    Critiques des autres éditions ou de la série    

 
retour en haut de page
Dans la nooSFere : 65781 livres, 65265 photos de couvertures, 60550 quatrièmes.
8089 critiques, 36068 intervenant·e·s, 1453 photographies, 3688 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.