Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Dieu nu - 2/2 : Révélation

Peter F. HAMILTON

Titre original : The Naked God, 1999

Cycle : L'Aube de la nuit  vol. 6 

Traduction de Jean-Daniel BRÈQUE
Illustration de Jürgen ZIEWE

Robert LAFFONT (Paris, France), coll. Ailleurs et demain n° (183)
Dépôt légal : novembre 2002
Roman, 720 pages, catégorie / prix : 23 €
ISBN : 2-221-09216-3   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     Quinn Dexter, monstre de perversité, est parvenu à implanter sur Terre le règne des Possédés et le culte du Frère de Dieu. C'est sous le dôme de Londres, dans la cathédrale Saint-Paul, qu'il a décidé, au moyen d'un terrifiant sacrilège, d'inaugurer l'Aube des Ténèbres.
     Louise Kavanagh est désormais seule à lui barrer le chemin. Mais que peut l'innocence, même secondée par la beauté et l'intelligence, face à un démon surgi de l'enfer ?
     Joshua Calvert, quant à lui, s'il retrouve le Dieu Endormi des Thyratcas disposera, avec cet artefact d'une civilisation aussi ancienne que l'Univers, d'un providentiel deus ex machina.

     Révélation est la conclusion du Dieu nu, troisième et dernier tome de la gigantesque épopée spatiale de Peter F. Hamilton, L'Aube de la nuit, le space opera le plus démesuré de toute l'histoire de la science-fiction.
 
    Critiques    
     Pour lutter contre la possession des vivants par les morts revenus de l'au-delà à travers une « Brèche dans le réel », Joshua Calvert est parti à la recherche du Dieu endormi des Thyratcas, censé protéger de l'invasion cette race extraterrestre belliqueuse mais peu imaginative. Sa quête l'amène à découvrir une autre race extraterrestre, les Mosdvas, autour d'un soleil mourant, dans des habitats-astéroïdes aux conditions de vie difficiles, vu l'extrême précarité des ressources énergétiques. Alors que Capone, l'un des plus redoutables revenants, doit faire face à des dissensions au sein de son organisation, les possédés de Mortonridge, qui ont déporté un village ailleurs dans l'univers, connaissent de sérieuses difficultés. L'habitat Valisk est pour sa part menacé par une créature avide d'énergie, l'Orgathé. Sur Terre, la jeune Louise Kavanagh n'hésite pas à se mettre en danger pour affronter Quinn Dexter, ange du mal décidé à livrer la Terre au Frère de Dieu pour inaugurer l' « Aube des Ténèbres ».
     Les différentes intrigues se rejoignent dans un dernier épisode épique, au cœur de la cathédrale St Paul, final dantesque très réussi malgré l'accumulation de deus ex machina. Hamilton montre là sa maîtrise des codes du roman populaire.
     Ce sixième et dernier volume de L'Aube de la nuit, la monumentale épopée de Peter Hamilton, délivre enfin, au terme de près de 3 700 pages, les explications concernant le retour des morts. Elles ne sont pas très convaincantes même si elles parviennent à rationaliser des événements de nature surnaturelle, sans pour autant évacuer tout mysticisme : il existe un au-delà à l'au-delà, vers lequel doivent tendre les âmes, une fois qu'elles auront appris à se débarrasser de la peur de l'inconnu qui les pousse à revenir en arrière ! Si Hamilton se montre progressiste en incitant l'humanité à avancer sur le chemin de la découverte, il opte néanmoins pour une attitude humaniste en demandant à ce qu'aucun progrès ne soit accompli avant que les problèmes sociaux ne soient réglés.
     Il subsiste bien des défauts dans cette œuvre, mais le souffle qu'elle dégage, les images qui la peuplent, les scènes qu'elle offre, font qu'elle restera au firmament de la SF.


Claude ECKEN (lui écrire)
Première parution : 1/4/2003 dans Galaxies 28
Mise en ligne le : 1/9/2005


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 67266 livres, 68674 photos de couvertures, 62185 quatrièmes.
8091 critiques, 35827 intervenant·e·s, 1468 photographies, 3695 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.