Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Sherlock Holmes : théâtre complet

Arthur Conan DOYLE

Cycle : Sherlock Holmes (découpage annexe)


Illustration de Jean-Michel NICOLLET

NOUVELLES ÉDITIONS OSWALD (NéO) (Paris, France), coll. NéO Club : Conan Doyle n° 21
Dépôt légal : novembre 1989, Achevé d'imprimer : novembre 1989
Première édition
Recueil de nouvelles, 240 pages, catégorie / prix : nd
ISBN : 2-7304-0523-2
Format : 14,2 x 22,2 cm
Genre : Hors Genre

La pièce de théâtre en 4 actes Sherlock Holmes a été écrite par William Gillette et approuvée par Conan Doyle en mai 1899. Elle fut créée à New York en novembre 1899 et jouée plus de 300 fois avant d'être jouée à Londres au Lyceum Theater à partir du 9 septembre 1901, puis de partir en tournée dans les pays anglophones. Charlie Chaplin y fit ses débuts en 1903 à l'âge de 12 ans dans le rôle de Billy, le groom de Baker Street. L'adaptation française de Pierre Decourcelle en 5 actes et 6 tableaux fut jouée au Théâtre Antoine (Générale le 20 décembre 1907).



Quatrième de couverture

[Texte des rabats de couverture]

« Il y avait chez Conan Doyle une double personnalité provoquant un conflit entre la logique et l'imagination. Il s'est donc manifesté d'abord par l'aspect rigoureux des aventures de Sherlock Holmes qui ont intéressé des centaines de millions de lecteurs à une branche de la logique formelle qu'il appelle à tort la déduction et qui est en réalité l'induction. Mais il y avait chez lui un autre aspect, qui l'a conduit à la fin de sa vie à s'intéresser au spiritisme, et, dès le commencement, à écrire des contes fantastiques ou de science-fiction. Il est à regretter qu'il n'ait pas consacré plus de temps à la science-fiction. Il avait des idées plus originales que Wells et il écrivait mieux que Jules Verne. Il aurait pu devenir le plus grand de tous les écrivains de science-fiction. Au lieu de cela, il consacra tous ses efforts à prouver l'immortalité de l'âme. Ne le jugeons pas, nous n'en avons pas le droit. Comme le dit un de ses biographes, John Dickson Carr : « Que personne n'ose écrire son épitaphe : il n'est pas mort. » Conan Doyle a très simplement défini ses buts :
« J'aurai atteint mon but en somme
Si j'amuse en philosophant
L'enfant qui n'est qu'un petit homme,
L'homme qui n'est qu'un grand enfant. »
Jacques Bergier
 
Sir Arthur Conan Doyle est né à Edimbourg, en Ecosse, en 1859. Il est mort à Crowborough (Sussex) en 1930. Issu d'une famille catholique normande (ses ancêtres orthographiaient leur nom d'Oil), il commença ses études chez les Jésuites, puis après avoir obtenu un diplôme de docteur en médecine, il s'embarqua comme médecin de bord et voyagea dans les mers arctiques et en Afrique. Il était encore médecin quand il commença à publier des romans et le succès de son premier livre l'incita à se consacrer exclusivement à l'écriture. La série des Aventures de Sherlock Holmes le rendit célèbre dans le monde entier mais fit aussi ombrage au reste de son œuvre qui compte de nombreux récits — nouvelles et romans — fantastiques, ésotériques, d'aventures et de science-fiction dont il fut l'un des grands précurseurs, d'inoubliables romans historiques et de nombreux essais. Pendant les dernières années de sa vie, Conan Doyle se passionna pour le spiritisme et les sciences occultes qui lui inspirèrent un certain nombre d'ouvrages qui font aujourd'hui l'objet d'une sorte de culte. Il est et restera dans l'histoire de la littérature comme l'un des plus grands créateurs d'univers.
Sommaire
Afficher les différentes éditions des textes
1 - Jean-Pierre CROQUET, Introduction à la vie publique de Sherlock Holmes, pages 5 à 8, introduction
2 - Arthur Conan DOYLE & William GILLETTE, Sherlock Holmes (Sherlock Holmes, 1899), pages 11 à 110, théâtre, adapté par Pierre DECOURCELLE
3 - Pierre DECOURCELLE, Sherlock Holmes en facheuse posture (The Painful Predicament of Sherlock Holmes, 1905), pages 113 à 120, théâtre, trad. Henri BORDILLON, présenté par Jean-Pierre CROQUET
4 - La Bande mouchetée (The Stoner Case / The Speckled Band: An Adventure of Sherlock Holmes, 1910), pages 123 à 195, théâtre, trad. (non mentionné), présenté par Jean-Pierre CROQUET
5 - Le Diamant de la couronne : Une soirée avec Sherlock Holmes (The Crown Diamond: An Evening with Sherlock Holmes, 1921), pages 199 à 211, théâtre, trad. Philip TIRARD, présenté par Jean-Pierre CROQUET
6 - Jean-Pierre CROQUET, Deux Sherlockianas de John Dickson Carr (1948, 1949), pages 213 à 213, introduction
7 - John Dickson CARR, L'Aventure du dossier Conk-Singleton (The Adventure of the Conk-Singleton Papers, 1948), pages 215 à 218, théâtre, trad. Philip TIRARD
8 - John Dickson CARR, L'Affaire des pantalons cuivrés (The Adventures of the Paradol Chamber, 1949), pages 219 à 224, théâtre, trad. Jean-François NAUDON & Marie-Thérèse NAUDON
9 - (non mentionné), La Véritable histoire de Sherlock Holmes (A Gaudy Death: Conan Doyle tells the True Story of Sherlock Holmes, 1900), pages 225 à 230, entretien avec Arthur Conan DOYLE, trad. Philip TIRARD
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 79164 livres, 91969 photos de couvertures, 75157 quatrièmes.
9026 critiques, 43033 intervenant·e·s, 1660 photographies, 3777 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2023. Tous droits réservés.