Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Fiction spécial n° 32 : L'Amérique aux fantasmes

ANTHOLOGIE

Textes réunis par Pierre K. REY

Traduction de Luc CARISSIMO
Illustration de François ALLOT

OPTA (Paris, France), coll. Fiction Spécial n° 32 (329 bis)
Dépôt légal : mai 1982, Achevé d'imprimer : mai 1982
Première édition
Anthologie, 240 pages, catégorie / prix : 35 F
ISBN : 2-7201-0151-6
Format : 13,4 x 18,8 cm
Genre : Science-Fiction



Quatrième de couverture
     De l'enfer schizophrénique des villes au cauchemar glacé d'un futur hyper-informatisé, de la représentation ludique de nos désirs sexuels au spectacle psychotique d'une Amérique à l'agonie, les auteurs de cette anthologie fantasmatique nous entraînent dans un hallucinant voyage aux limites du réel.
     A travers les visions dérangeantes que nous offrent F.M. BUSBY, Pat CADIGAN, Gardner DOZOIS, Félix GOTSCHALK, Karl HANSEN, Doris PISERCHIA et Michael SWANWICK, la science-fiction devient ici une véritable thérapeutique de choc.
Sommaire
Afficher les différentes éditions des textes
1 - Pierre K. REY, Prélude, pages 5 à 7, préface
2 - Francis Marion BUSBY, Première personne du pluriel (First Person Plural, 1980) , pages 9 à 76, nouvelle, trad. Luc CARISSIMO
3 - Felix C. GOTSCHALK, Une journée dans le Secteur Sud (A Day in the South Quad, 1975) , pages 77 à 101, nouvelle, trad. Luc CARISSIMO
4 - Doris PISERCHIA, Les Mains pâles (Pale hands, 1974) , pages 103 à 119, nouvelle, trad. Luc CARISSIMO
5 - Gardner DOZOIS, Un royaume en bord de mer (A Kingdom by the Sea, 1972) , pages 120 à 153, nouvelle, trad. Luc CARISSIMO
6 - Karl HANSEN, Connexions (Wires, 1979) , pages 155 à 169, nouvelle, trad. Luc CARISSIMO
7 - Pat CADIGAN, Les Pleureuses et les tueurs (Criers and Killers, 1980) , pages 160 à 195, nouvelle, trad. Luc CARISSIMO
8 - Michael SWANWICK, Saint Janis Blues (The Feast of Saint Janis, 1980) , pages 197 à 239, nouvelle, trad. Luc CARISSIMO
Critiques
 
     Dans son introduction, Pierre K. Rey nous prévient que « cette anthologie n'a pas été conçue comme un recueil thématique » ; il ne s'en dégage pas moins des sept textes ici présentés une certaine unité. Cette unité vient de ce que les écrivains choisis par Rey utilisent comme matière première un certain nombre de fantasmes qui, pourrait-on dire, sont dans l'air du temps. A leur origine, sans doute cette sensation d'enfermement qui se fait ressentir de plus en plus dans nos sociétés occidentales.
     Et c'est bien là le motif principal qui court tout au long de ce livre 1 : les personnages de Doris Piserchia se retrouvent seuls dans des cabines closes pour se livrer à l'onanisme, l'héroïne de Pat Cadigan a la tête (et l'esprit) enfermée dans un casque, le personnage de Karl Hansen est prisonnier d'une hallucination organique en forme de sein maternel, celui de Gardner Dozois est tout simplement (mais de quelle horrible façon !) enfermé dans son propre crâne, et c'est l'univers technologique tout entier qui est la cage dorée des personnages de Félix Gotschalk (dont le texte est d'autant plus atroce que son style est léger).
     Face à cette oppression constante, les personnages essaient de se libérer, de se dépasser ; les barrières (du moins un certain nombre d'entre elles) volent en éclats : barrière de la différenciation sexuelle chez F.M. Busby 2, barrière de la communication (mais pour un instant seulement) chez Pat Cadigan. Mais, nous dit Michael Swanwick, la communication, et surtout la communication de masse, est peut-être aussi une forme d'enfermement...
     Voilà un recueil fascinant et glaçant à la fois, composé de sept textes excellents, qui permettront aux lecteurs français de vérifier par eux-mêmes la vitalité de cette jeune SF américaine dont Pierre K. Rey s'est fait un ardent défenseur.

Notes :

1. Mais aussi à travers l'œuvre de certains jeunes écrivains français, comme Bruno Lecigne, Emmanuel Jouanne, Serge Brussolo, qui sont souvent proches en esprit de gens comme Michael Bishop, Ed Bryant, Gène Wolfe...
2. Busby dont le texte est le plus optimiste du recueil, et que Pierre K. Rey a choisi de ne pas placer en dernière place, comme pour nier cet optimisme...

Jean-Daniel BRÈQUE
Première parution : 1/10/1982 dans Fiction 333
Mise en ligne le : 1/1/2009

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 73280 livres, 80373 photos de couvertures, 68698 quatrièmes.
8517 critiques, 39495 intervenant·e·s, 1513 photographies, 3732 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.