Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Black Mamba n° 9

REVUE


Cycle : Revues - Black Mamba  vol.


Illustration de Jean-Claude CLAEYS

CÉLÉPHAÏS , coll. Black Mamba (Revue) n° 9
Dépôt légal : 2008
68 pages, catégorie / prix : 4.50 €
ISBN : 978-2-35477-007-5   
Genre : Imaginaire 

Numéro d'hiver.



    Quatrième de couverture    
Pas de texte sur la quatrième de couverture.

    Sommaire    
1 - Laurent GIRARDON, Édito, pages 1 à 1, Éditorial
2 - SIRE CÉDRIC, A-R-T, pages 4 à 10, illustré par Thomas BALARD & KAAN
3 - Freddy CASH & Paul SALOMONE, Texas Strippe, pages 11 à 16, Bande dessinée
4 - Laurent QUEYSSI, Sense of Wonder 2.0, pages 17 à 28, illustré par Élodie MARZE
5 - Antoine OZANAM & Alcino SEGUSA, La Reine de la gachette, pages 29 à 34, Bande dessinée
6 - Yves-Daniel CROUZET, Sur la route, pages 35 à 43, illustré par Fred BOULLET
7 - Karim BERROUKA, L'Enfant rouge, pages 44 à 49, illustré par Guillaume MAYOR
8 - Renaud JUNILLON, Les Cris du polar, pages 51 à 55, Article
9 - Hernan CARRICABURU, Anthony Jean le pointilleux, pages 56 à 58, Entretien
10 - Valentin BELHOMME, Pierre Bordage en 01, pages 59 à 62, Entretien
11 - COLLECTIF, Actualité, pages 63 à 68, Critique(s)
 
    Critiques    
     Black Mamba continue son bonhomme de chemin, avec ce coup-ci des nouvelles de Sire Cedric, Laurent Queyssi, Karim Berrouka, Yves Crouzet, des BD, et un volet critique assez mal fichu (en fait « toujours aussi mal fichu »). La nouvelle de Sire Cédric « A-R-T », spin-off boiteux et anecdotique de son roman Angemort, ne vaut pas grand-chose et enfile les clichés à un rythme ahurissant. La nouvelle de Laurent Queyssi décrit un monde de demain où le citoyen peut s'apparier à une marque : une mère de famille devient une Evian, un nerd un Toshiba, un jeune fan de sport, un Adidas — proie préférée des Nike. Le monde est plutôt intéressant, sans doute pas assez fouillé pour être totalement convaincant et au final la nouvelle se lit bien, d'autant plus qu'elle est assez amusante, relativement profonde, relativement bien écrite, il n'y manque qu'une histoire pour enthousiasmer pleinement (défaut sans doute imputable au format de Black Mamba qui ne peut publier que des textes très courts). Les deux textes suivants sont des agréables surprises dans des genres très différents, Yves Crouzet s'essaye à la nouvelle d'horreur ambiance Weird Tales, mais décor made in Provence, et ça marche. Karim Berrouka, lui, nous propose un conte autour d'un enfant qui vient au monde tout rouge ; c'est plein d'humour, de trouvailles, on ne peut s'empêcher de penser à De bons présages de Terry Pratchett et Neil Gaiman, ce qui n'est pas le moindre des compliments. Chouette numéro. Aaargh ! j'allais oublier, ils offrent Léviatown dédicacé par Philip Le Roy si vous vous abonnez (c'est pas chez Bifrost qu'on propose des cadeaux d'abonnement qui arrache le string à ce point ; ils sont forts chez Black Mamba, très forts).

Thomas DAY
Première parution : 1/5/2008 dans Bifrost 50
Mise en ligne le : 31/5/2009


 

Dans la nooSFere : 60434 livres, 54445 photos de couvertures, 54321 quatrièmes.
7936 critiques, 32807 intervenant·e·s, 1020 photographies, 3637 Adaptations.
 
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.

NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.
Vie privée et cookies