Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Black Mamba n° 10

REVUE

Cycle : Revues - Black Mamba  vol. 10 


Illustration de Yvan VILLENEUVE

CÉLÉPHAÏS , coll. Black Mamba (Revue) n° 10
Dépôt légal : 2008
Première édition
Revue, 68 pages, catégorie / prix : 4.50 €
ISBN : 978-2-35477-008-2
Genre : Imaginaire

Numéro de printemps.



Pas de texte sur la quatrième de couverture.
Sommaire
Afficher les différentes éditions des textes
1 - Laurent GIRARDON, Édito, pages 1 à 1, éditorial
2 - Michel ROZENBERG, Indécences, pages 4 à 11, nouvelle, illustré par Frédéric CLAVERIE
3 - Edgar Allan POE, La Chute de la maison Usher, pages 12 à 30, bande dessinée, illustré par Anthony JEAN
4 - Neil GAIMAN, Les Autres (Other People, 2001), pages 31 à 32, nouvelle, trad. Michel PAGEL, illustré par Samir HANICHE
5 - Hicham CHARIF, Deoband, pages 33 à 42, nouvelle, illustré par OZEN
6 - Aurélien ALERINI & Paul SALOMONE, Sweet Home Chiacgo, pages 43 à 45, bande dessinée
7 - Max OBIONE, Le Petit Légume, pages 46 à 49, nouvelle, illustré par GUZNAG
8 - Hernan CARRICABURU, Le Piège du compte d'auteur, pages 51 à 54, article
9 - Laurent GIRARDON, Septième choc ébranle la BD !, pages 55 à 59, article
10 - Valentin BELHOMME, Créajeux II : l'école de la seconde vie, pages 60 à 62, entretien
11 - COLLECTIF, Actualité, pages 63 à 68, critique(s)
Critiques
     Comment ? Vous n'êtes pas encore abonné à Black Mamba ? Mais dépêchez-vous, que diable ! Ils ont encore, comme cadeau d'abonnement, des exemplaires dédicacés de Léviatown, le... (tiens, il est assez difficile de définir cet ouvrage en un mot, surtout masculin...) et le Club Van Helsing de Philip Le Roy !

     Au sommaire de ce dixième opus, une nouvelle anecdotique et même pas inédite de Neil Gaiman (qui sera en plus au sommaire de son prochain recueil, à paraître Au Diable Vauvert), une superbe adaptation BD de « La Chute de la Maison Usher », une nouvelle chiante à crever d'Hicham Charif qui sent la S-F poussiéreuse de papy Asimov... Et deux nouvelles plutôt méchantes, mais pas renversantes, de Michel Rozenberg et Max Obione.

     Autre regret (récurrent, lui), la partie non-fiction est toujours aussi peu convaincante, la faute à une mitraille de papiers très courts qui arrose large mais touche au final très peu de cibles.

     Un numéro décevant que sauve néanmoins la BD d'Anthony Jean (le jeune homme a un site http://anthonyjean.canalblog.com/).

Thomas DAY
Première parution : 1/7/2008 dans Bifrost 51
Mise en ligne le : 19/9/2010

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 76666 livres, 87838 photos de couvertures, 72517 quatrièmes.
8552 critiques, 41746 intervenant·e·s, 1594 photographies, 3744 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2022. Tous droits réservés.