Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Solaris n° 192

REVUE


Cycle : Revues - Solaris (Requiem)  vol. 192 


Illustration de Grégory FROMENTEAU

SOLARIS , coll. Solaris (revue) n° 192
Dépôt légal : octobre 2014
Première édition
Revue, 160 pages, catégorie / prix : 12,95 $
ISBN : néant
Format : 13,3 x 21,0 cm  
Genre : Imaginaire

Numéro d'automne. Le texte de Brian Eaglenor est une version remaniée.



    Quatrième de couverture    
Pas de texte sur la quatrième de couverture.

    Sommaire    
1 - Joël CHAMPETIER & Jean PETTIGREW & Norbert SPEHNER, Éditorial, pages 3 à 8, éditorial
2 - Norbert SPEHNER, Crépuscule sur Mars, pages 11 à 13, nouvelle
3 - Richard TREMBLAY, Je voudrais tant lui lécher la p..., pages 14 à 16, nouvelle
4 - Daniel SERNINE, Sept-cent-cinquante, pages 17 à 19, nouvelle
5 - Michel BÉLIL, Sur fond d'écran, pages 20 à 21, nouvelle
6 - Élisabeth VONARBURG, Les Mystères du futur, pages 22 à 24, nouvelle
7 - Joël CHAMPETIER, Pour son oeil seulement, pages 25 à 27, nouvelle
8 - Esther ROCHON, Autoroute 20, pages 28 à 30, nouvelle
9 - Francine PELLETIER, Dans la fausse, pages 31 à 33, nouvelle
10 - Michel LAMONTAGNE, Zoothérapie extrême, pages 34 à 36, nouvelle
11 - Jean PETTIGREW, Procrastination extrême, pages 37 à 39, nouvelle
12 - Alain BERGERON, Lumière lourde, pages 40 à 42, nouvelle
13 - Jean-Louis TRUDEL, Le Pari, pages 43 à 45, nouvelle
14 - Yves MEYNARD, Semences, pages 46 à 48, nouvelle
15 - Claude BOLDUC, Nous n'irons plus au bois, pages 49 à 50, nouvelle
16 - Natasha BEAULIEU, S'adapter, pages 51 à 52, nouvelle
17 - Hugues MORIN, Errinerungsobjekteinfluß, pages 53 à 55, nouvelle
18 - Laurine SPEHNER, La Harde, pages 56 à 58, nouvelle
19 - Frédérick DURAND, Comme toi, j'ouvrirai des portes intangibles, pages 59 à 61, nouvelle
20 - Sylvie BÉRARD, Bercement, pages 62 à 64, nouvelle
21 - Julie MARTEL, Sur la plage, pages 65 à 67, nouvelle
22 - Éric GAUTHIER, Terre inhumaine, pages 68 à 70, nouvelle
23 - David DORAIS, Mon nom est Légion, pages 71 à 73, nouvelle
24 - Michèle LAFRAMBOISE, Quand le dernier écrivain est mort, pages 74 à 76, nouvelle
25 - Christian SAUVÉ, Vitrine, pages 77 à 79, nouvelle
26 - Pierre-Luc LAFRANCE, Miroir, miroir, pages 80 à 82, nouvelle
27 - Mario TESSIER, Le Livre d'histoires, pages 83 à 85, nouvelle
28 - Michel J. LÉVESQUE, Karos Kôma, pages 86 à 88, nouvelle
29 - Brian EAGLENOR, Le Vingt-huitième Jour, pages 89 à 91, nouvelle
30 - Alain DUCHARME, CY83rpunK, pages 92 à 94, nouvelle
31 - Alexandre BABEANU, Le Dernier Bruit, pages 95 à 97, nouvelle
32 - Jonathan REYNOLDS, Pink + Baal, pages 98 à 100, nouvelle
33 - Philippe-Aubert CÔTÉ, Métier : figure de proue, pages 101 à 103, nouvelle
34 - Ariane GÉLINAS, La Teinte du ciel, pages 104 à 106, nouvelle
35 - Pascal RAUD, Les Encyclopédistes, pages 107 à 109, nouvelle
36 - Luc DAGENAIS, La Fille qui lit, pages 110 à 112, nouvelle
37 - Guillaume VOISINE, Chaque côté du miroir, pages 113 à 115, nouvelle
38 - Dave CÔTÉ, La Liste de courses, pages 116 à 118, nouvelle
39 - Geneviève BLOUIN, Sentence incarnée, pages 119 à 121, nouvelle
40 - Josée LEPIRE, Incident diplomatique, pages 122 à 124, nouvelle
41 - Sébastien CHARTRAND, Sans elle, pages 125 à 127, nouvelle
42 - Mario TESSIER, Les Carnets du Futurible : Enquête sur les classiques de science-fiction, pages 130 à 146, article
43 - Christian SAUVÉ, Sci-néma, pages 147 à 155, chronique
44 - Francine PELLETIER & Jonathan REYNOLDS, Les Littéranautes, pages 157 à 160, critique(s)

    Prix obtenus    
 
    Critiques    

            Quand j’ai vu que Solaris fêtait ses quarante ans avec quarante auteurs, sans augmenter sa pagination, j’ai frémi d’effroi en me disant : ça, c’est vraiment la fausse bonne idée. Une avalanche de textes de sept cent cinquante mots maximum ! Pas facile de raconter quelque chose d’intéressant en si peu, et l’époque de Fredric Brown (qui faisait des choses assez géniales en moins de mots que ça) est pour le moins révolue.

            Au final, aucune surprise, sur les quarante short stories une petite partie tient du foutage de gueule pur et simple (Daniel Sernine, médaille d’or !) et la majorité est aussi vite lue qu’oubliée (ainsi, Elisabeth Vonarburg, qui nous gratifie d’un sous-Enig Marcheur aussi inutile qu’inabouti). Seuls trois auteurs semblent avoir vraiment relevé le défi : Alain Bergeron avec « Lumière lourde », la meilleure nouvelle de la sélection ; Hughes Morin avec « Errinerungsobjekteinfluß », qui tente vraiment de raconter quelque chose d’intéressant et d’ambitieux (son texte a priori mal branlé ouvre sur une idée assez vertigineuse qu’il laisse ouverte, bien évidemment, faute de place), et enfin Mario Tessier qui, avec « Le Livre d’histoires », nous propose une nouvelle à chute classique dans le plus pur style Quatrième Dimension, rien d’original, mais c’est joliment mené.

            Pages 130 à 146, Mario Tessier, toujours lui, « Enquête sur les classiques de science-fiction » et nous accompagne pour un voyage mémorable à la rencontre des chefs-d’œuvres intemporels du genre. Passionnant et intelligent, comme d’habitude. La rubrique cinéma qui suit ne m’a pas semblé très intéressante, dommage. Numéro des quarante ans oblige, les critiques de livres sont réduites à la portion congrue.

            Un numéro décevant, car ni Yves Meynard ni Jean-Louis Trudel ni Joël Champetier ni le prometteur Philippe-Aubert Côté n’y ont donné le meilleur de leur indéniable talent. Un numéro touchant, aussi, où les auteurs québécois et canadiens francophones (on ne trouve pas qu’au Québec des auteurs canadiens de langue française) apparaissent comme une grande famille.

            Forcément touché par un édito historique mais aussi « intime » quand il rend compte du combat que Joël Champetier, rédacteur en chef de Solaris, livre contre la maladie, il est impossible de lire ce numéro anniversaire sans une certaine empathie. Solaris, depuis quarante ans ? : Ad astra per aspera.


Thomas DAY
Première parution : 1/1/2015 dans Bifrost 77
Mise en ligne le : 8/5/2020


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 70912 livres, 81241 photos de couvertures, 66102 quatrièmes.
8470 critiques, 38085 intervenant·e·s, 1487 photographies, 3724 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.