Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Solaris n° 193

REVUE

Cycle : Revues - Solaris (Requiem)  vol. 193 


Illustration de Tomislav TIKULIN

SOLARIS , coll. Solaris (revue) n° 193
Dépôt légal : janvier 2015
Première édition
Revue, 160 pages, catégorie / prix : 12,95 $
ISBN : néant
Format : 13,3 x 21,0 cm
Genre : Imaginaire

Numéro d'hiver.



Pas de texte sur la quatrième de couverture.
Sommaire
Afficher les différentes éditions des textes
1 - Jean PETTIGREW, Éditorial, pages 3 à 4, éditorial
2 - Mathieu CROISETIÈRE, Le Gardien, pages 7 à 25, nouvelle, illustré par Laurine SPEHNER
3 - Bernard HENNINGER, Cargo Zuàng Zhì, pages 27 à 50, nouvelle, illustré par Laurine SPEHNER
4 - Claude LALUMIÈRE, Les Fleurs de Katrina, pages 51 à 60, nouvelle, illustré par Laurine SPEHNER
5 - Geneviève BLOUIN, Les Maisons d'éternité, pages 61 à 74, nouvelle, illustré par Laurine SPEHNER
6 - Serena GENTILHOMME, Rainbow Creek, pages 75 à 78, nouvelle, illustré par Laurine SPEHNER
7 - Dave CÔTÉ, Les Olives de Mélanie, pages 79 à 91, nouvelle, illustré par Laurine SPEHNER
8 - Mario TESSIER, Les Carnets du Futurible : Réalité et fiction du Sphinx Blanc, ou La cartographie réelle du pays des Élois et des Morlocks, pages 94 à 112, article, illustré par Suzanne MOREL
9 - Christian SAUVÉ, Sci-néma, pages 113 à 126, chronique
10 - COLLECTIF, Les Littéranautes, pages 128 à 141, critique(s)
11 - COLLECTIF, Lectures, pages 142 à 160, critique(s)
Critiques

            Il y a des choses vraiment intéressantes dans ce numéro de Solaris. Du côté des fictions, Claude Lalumière propose une histoire d'horreur moderne écrite avec beaucoup d'économie (au scalpel, donc) et qui laisse un souvenir durable. Autre texte intéressant : « Cargo Zuang Zhi » de Bernard Henninger, une histoire de vaisseau-bordel chinois, de colonies dans le Système solaire, des règles d'assistance dans l'espace. Si le texte pédale un peu dans la semoule au début, il s'en extrait toutefois une jolie saveur de SF d'antan, presque asimovienne. Le style est absent, mais il y a un propos, des idées et même des personnages qui, bien que tracés à gros traits, finissent par émerger. On sent là un auteur qui a du potentiel, une certaine ambition, mais qui manque encore de métier.

            Le gros morceau de ce numéro est sans grande surprise l'article de Mario Tessier « Réalité et fiction du Sphinx Blanc ou la cartographie réelle du pays des Éloi et des Morlocks », une étude sur les lieux réels qui ont inspiré H.G. Wells pour son roman La Machine à explorer le temps. On y apprend plein de choses.

            La revue se termine sur un article consacré à l'actualité SF au cinéma et deux rubriques autour des livres (un des seuls endroits en terres SF où on lit du bien des livres de Bernard Werber – et un coup de poing dans les dents de la pensée unique).

Thomas DAY
Première parution : 1/4/2015 dans Bifrost 78
Mise en ligne le : 23/5/2020

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 74751 livres, 83840 photos de couvertures, 70436 quatrièmes.
8538 critiques, 40611 intervenant·e·s, 1575 photographies, 3739 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.