Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Les Femmes de Stepford

Ira LEVIN

Titre original : The Stepford wives, 1972

Traduction de Noman GRITZ & Tanette PRIGENT
Illustration de Alice PERONNET

J'AI LU (Paris, France), coll. Science-Fiction (2007 - ) n° 649
Dépôt légal : novembre 2018
160 pages, catégorie / prix : 5,60 €  
Genre : Science-Fiction

Traduction révisée.




    Cité dans les pages thématiques suivantes :     

    Cité dans les listes thématiques des oeuvres suivantes :     

    Cité dans les Conseils de lecture / Bibliothèque idéale des oeuvres suivantes :    
 
Albin Michel : La Bibliothèque idéale de SF (liste parue en 1988)


    Adaptations (cinéma, télévision, BD, théâtre, radio, jeu vidéo, ....)    
Les Femmes de Stepford , 1975, Bryan Forbes
Revenge of the Stepford Wives (The) , 1980, Robert Fuest (Téléfilm)
Les Enfants de Stepford , 1987, Alan J. Levi (Téléfilm)
Stepford husbands (The) , 1996, Fred Walton
Et l'homme créa la femme , 2004, Frank Oz
 
    Critiques des autres éditions ou de la série    

 
Edition J'AI LU, Science-Fiction (1959 - 1984, 1ère série) (1976)


 
     Ce nouvel ouvrage de l'auteur de Rosemary's Baby ne déçoit pas, bien que le thème soit beaucoup plus terre-à-terre et la terreur plus feutrée. A première vue, c'est l'illustration de Caza qui m'a déçu ; mais, après lecture, on comprend le pourquoi de ces seins agressivement sphériques et de cette chevelure blonde faite de copeaux de métal. Sont-elles conditionnées ou carrément remplacées par des automates, les femmes de cette petite ville provinciale, si préoccupées de tenir à la perfection leur « intérieur » et leur... extérieur qu'elles n'ont plus aucune vie personnelle ? Celle qui pourrait répondre, Joanna, l'héroïne, n'a pu finalement éviter le piège qu'elle avait senti ; et celle qui reste encore normale à la fin ne le verra pas parce que, Noire, le racisme lui cache le sexisme, Alors, peut-être science-fiction, mais peut-être portrait satirique, prémonitoire mais à peine extrapolé, de la femme d'Outre-Atlantique (et d'outre-Rhin, donc !) si efficacement décervelée qu'elle en vient à ressembler à l'image « idéale » d'elle-même que lui propose/impose la publicité : maîtresse de maison mettant toute sa fierté dans ses talents de consommatrice avisée, et amante mettant toute sa confiance dans le sex-appeal en bouteilles (selon le tout récent Captains of Consciousness de Stuart Ewen).

George W. BARLOW
Première parution : 1/10/1976
dans Fiction 273
Mise en ligne le : 11/11/2013




 

Dans la nooSFere : 62672 livres, 58995 photos de couvertures, 57163 quatrièmes.
7958 critiques, 34395 intervenant·e·s, 1334 photographies, 3656 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.