Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Vin des rêveurs / Le Bal du cosmos

John D. MacDONALD


Traduction de Michel DEMUTH
Illustrations intérieures de Georges RAIMONDO

OPTA (Paris, France), coll. Club du livre d'anticipation n° 57
Dépôt légal : 4ème trimestre 1975, Achevé d'imprimer : 10 novembre 1975
Recueil de romans, 472 pages, catégorie / prix : nd
ISBN : 2-7201-0032-3
Format : 13,5 x 20,0 cm  
Genre : Science-Fiction

Le nom de l'auteur est ici orthographié McDonald.
Tirage limité à 5000 exemplaires numérotés de 1 à 5000 et à 120 exemplaires hors-commerce de collaborateurs marqués H.C.



    Quatrième de couverture    

Pour la plupart d'entre nous, John D. McDonald c'est avant tout le grand auteur de romans noirs qui se classa aux côtés de McGivern et d'autres avec la série des " Travis McGee" et avec La Foire d'empoigne, Les énergumènes... Mais, en deux années, il donna à la science-fiction deux romans exemplaires. Exemplaires du genre, d'abord, par le jeu des idées. Exemplaires de l'époque, celle des années 50, par le rôle vedette qu'y joue la méfiance exacerbée que l'on appelle aujourd'hui la paranoïa.

En 1951, lorsque paru Le vin des rêveurs, la guerre froide était au sein des préoccupations et chacun s'attendait à l'annonce de l'holocauste atomique dans les vingt-quatre heures qui suivrait telle ou telle réunion houleuse de l'O.N.U.

Dans Le vin des rêveurs,McDonald explique cette course vers la folie et la destruction par l'existence d'une race ancienne, mourante, celle des Veilleurs. A quelques années lumière de notre monde, les Veilleurs vivent les jours ultimes de leur civilisation. Ils ne sont plus très nombreux, mais ont hérité de leur ancien savoir un jouet redoutable qui leur permet de hanter les êtres des mondes qu'ils ont jadis colonisés. Et la terre est l'un de ces mondes... Une Terre sur laquelle ils projettent leurs cruels phantasmes.

Un an plus tard, dans Le bal du cosmos, McDonald agrandit la piste aux dimensions de notre galaxie et imagine l'existence de ...


    Sommaire    
1 - Le Vin des rêveurs (Wine of the Dreamers), pages 3 à 242, roman, trad. Michel DEMUTH, illustré par Georges RAIMONDO
2 - Le Bal du cosmos (Ballroom of the Skies), pages 245 à 467, roman, trad. Michel DEMUTH, illustré par Georges RAIMONDO
 
    Critiques    
 
     D'un écrivain plus connu pour ses « romans noirs », deux romans de S.F. de 1951 et de 1952, qui n'ont pas vieilli. Chacun combine un thème propre — débuts du voyage spatial pour le premier, avenir politique du monde pour le deuxième (prééminence de l'Inde, qui annonce la domination japonaise aux E.U. chez Dick) — avec un problème commun : quelles sont les raisons de la déraison, individuelle (là, c'est le Pohl de L'ultime fléau qui se dessine) ou collective ? Réponse : nous sommes manipulés ; la S.F. rejoint la théologie — possession — mais de l'un à l'autre livre la vision s'élargit, et les « démons » à la mission pervertie qui s'enivrent de nos souffrances font place à des « archanges » qui les utilisent pour le bien de la civilisation cosmique. Ce vin est un grand cru, ce bal est endiablé !

Jean-Pierre ANDREVON (lui écrire)
Première parution : 1/5/1976 dans Fiction 269
Mise en ligne le : 1/1/2014


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 69497 livres, 77868 photos de couvertures, 64593 quatrièmes.
8384 critiques, 36858 intervenant·e·s, 1476 photographies, 3710 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.