Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Livre d'Or de la science-fiction : Thomas Disch

Thomas Michael DISCH

Textes réunis par Patrice DUVIC



Illustration de Marcel LAVERDET

POCKET (Paris, France), coll. Le Livre d'or de la science-fiction n° 5103
Dépôt légal : 4ème trimestre 1981
352 pages, catégorie / prix : 4
ISBN : 2-266-00995-8   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
Thomas Disch, né dans le Middle West en 1940, a commencé à publier de la S.F. en 1962. Ses livres comme Camp de concentration ou 334 en font, avec Norman Spinrad et quelques autres, un des premiers écrivains de la Nouvelle Vague américaine. Pour lui, le progrès conduit à « faire du monde un meilleur piège à rats ». Mais si les hommes en souffrent, ils peuvent y prendre un plaisir secret. On se réfugie toujours dans des souterrains qui mènent peut-être à la mort, peut-être à de nouvelles naissances. Y a-t-il dans un tel univers une place pour les héros ? Trop de gens se croient lucides et ne sont qu'hypnotisés. Pourtant l'on peut se détacher des mirages qui nous entourent, cesser de planer, comprendre qu'on est dans un zoo, qu'on a des spectateurs inconnus et qu'on peut leur adresser des messages. Etre compris ? C'est une autre histoire.

    Sommaire    
1 - Patrice DUVIC, Une vie de chien ou une vie d'homme ?, pages 7 à 28, Préface
2 - Un emploi du temps très chargé (The Double-Timer), pages 29 à 56, trad. Jean-Pierre PUGI
3 - Les Touristes (The Sightseers), pages 57 à 71, trad. Arlette ROSENBLUM
4 - Le Retour de la Méduse (The Return of the Medusae), pages 72 à 74, trad. Jean-Pierre PUGI
5 - Démiurges (The Demi-Urge), pages 74 à 77, trad. Jean-Pierre PUGI
6 - Utopie ? Impossible ! (Utopia? Never!), pages 78 à 82, trad. Jean-Pierre PUGI
7 - Assassin et fils (Assassin & Son), pages 83 à 102, trad. Yves HERSANT
8 - 102 bombes H (102 H-Bombs), pages 103 à 140, trad. Jean-Pierre PUGI
9 - Un amour envahissant (Invaded by Love), pages 141 à 169, trad. Jean-Pierre PUGI
10 - Thomas l'incrédule (Doubting Thomas), pages 170 à 199, trad. Michel DEUTSCH
11 - Casablanca (Casablanca), pages 200 à 221, trad. Roland DELOUYA
12 - Le Crime d'Edwin Lollard (The Affluence of Edwin Lollard), pages 222 à 240, trad. Jacques CHAMBON & Chantal PLANÇON
13 - La Rive asiatique (The Asian Shore), pages 241 à 281, trad. Jacqueline HUET
14 - Le Mécanisme du jugement dernier - Publicité mensongère : défense d'un précieux patrimoine (Misinformation Defending : a Precious Heritage), pages 282 à 286, trad. Jean-Pierre PUGI
15 - Le Mécanisme du jugement dernier - Selbstmord : la grande vogue (Selbstmord : the dernier cri), pages 286 à 290, trad. Jean-Pierre PUGI
16 - Le Mécanisme du jugement dernier - L'holocauste des automobiles (Killing the Cars), pages 290 à 294, trad. Jean-Pierre PUGI
17 - Le Vaillant petit grille-pain (The Brave Little Toaster), pages 295 à 343, trad. Jean-Pierre PUGI
18 - Bibliographie de Thomas M. Disch, pages 344 à 351, Bibliographie

    Prix obtenus    
Le Vaillant petit grille-pain : British Science Fiction, nouvelle / Short story, 1980, Locus, novelette, 1981

    Cité dans les Conseils de lecture / Bibliothèque idéale des oeuvres suivantes :    
 
Jacques Goimard & Claude Aziza : Encyclopédie de poche de la SF (liste parue en 1986)

 
    Critiques    
     Certes, c'est le but avoué des volumes de cette collection de s'efforcer de présenter un panorama aussi complet et significatif que possible de l'œuvre d'un auteur ; mais, à trop vouloir embrasser, l'anthologiste n'a réussi qu'à étreindre partiellement. Dans sa préface, Patrice Duvic opère une mise à jour du thème essentiel de l'œuvre de Thomas Disch, l'enfermement, déjà étudié par George W. Barlow dans Fiction n° 247 sous le titre La cage de Thomas l'incrédule. D'autre part, certains textes ne semblaient pas ici s'imposer, en particulier ceux des débuts (Duvic a tenu à nous proposer le premier texte paru de Disch, comme il l'avait fait précédemment avec Spinrad), et il faut aller jusqu'à Casablanca et La rive asiatique (et ce n'est pas un hasard s'il s'agit là de deux textes déjà publiés en français auparavant) pour enfin apprécier la « précision et la délicatesse » de l'écriture dischienne. On retiendra cependant la mise en évidence de la capacité d'humour et du talent d'ironiste de Disch, une facette sur laquelle la critique n'a pas suffisamment insisté.
     Paradoxalement, ce Livre d'Or apparaît plutôt comme une bonne introduction à l'univers dischien, qu'il me semble nécessaire de compléter par la lecture du recueil Rives de Mort (éd. Henri Veyrier) et, bien sûr, de romans tels que Camp de concentration, 334, et Sur les ailes du chant.

Pierre K. REY
Première parution : 1/3/1982 dans Fiction 327
Mise en ligne le : 1/10/2006


 

Dans la nooSFere : 62650 livres, 58913 photos de couvertures, 57140 quatrièmes.
7958 critiques, 34383 intervenant·e·s, 1334 photographies, 3656 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.