Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Littérature Choisir un autre habillage   
    Critiques    
    Littérature    
    Identification    
    Fiche livre    

L'Île du docteur mort et autres histoires

Gene WOLFE

Titre original : The Island of Doctor Death and Other Stories and Other Stories, 1980
Science Fiction  - Robert LAFFONT, coll. Ailleurs et demain n° (80), dépôt légal : avril 1983
422 pages, catégorie / prix : 89 FF, ISBN : 2-221-01195-3

Couverture

    Quatrième de couverture    
     Gene Wolfe, qu'un critique français a surnommé un « Proust de l'espace », est l'un des écrivains américains se réclamant de la science-fiction les plus surprenants par l'étrangeté de l'inspiration et la qualité de l'écriture. Son premier roman publié en français, La cinquième tête de Cerbère, paru dans cette collection, fut accueilli comme une révélation.
     Wolfe est devenu depuis célèbre en publiant une imposante tétralogie, Le Livre du second soleil de Teur, dont trois volumes sont parus en France à ce jour : L'ombre du bourreau, La griffe du demi-dieu et L'épée du licteur.
     Les nouvelle ici réunies et pour la plupart inédites témoignent de l'art subtil de Gene Wolfe, de son sens de l'arabesque et de son habileté à déconcerter le lecteur en toute ingénuité.
     On se souviendra longtemps de ses variations autour du titre L'Ile du docteur Mort, (allusion transparente au docteur Moreau de H.G. Wells) qu'il retourne en La Mort du docteur Ile, puis en Le docteur de l'Ile de la Mort.
     Dans un domaine où les auteurs sont nombreux, Gene Wolfe est un écrivain. D'une espèce rare.


    Sommaire    
1 - L'Ile du docteur mort et autres histoires (The Island of Doctor Death and Other Stories), pages 7 à 22, trad. Jean BAILHACHE
2 - Les Cailloux d'un autre monde (Alien Stones), pages 23 à 57, trad. Charles CANET
3 - La Befana (La Befana), pages 58 à 62, trad. Charles CANET
4 - Où le héros apparaît sous les traits d'un loup-garou (The Hero as Werewolf), pages 63 à 79, trad. Charles CANET
5 - Trois doigts (Three Fingers), pages 80 à 85, trad. Charles CANET
6 - La Mort du Docteur Ile (The Death of Dr. Island), pages 86 à 139, trad. Henry-Luc PLANCHAT
7 - Les Tigres de duvet (Feather Tigers), pages 140 à 147, trad. Charles CANET
8 - La Minute de vérité (Hour of Trust), pages 148 à 180, trad. Charles CANET
9 - Chant de chasse (Tracking Song), pages 181 à 245, trad. Charles CANET
10 - Le Théâtre de marionnettes (The Toy Theater), pages 246 à 252, trad. Charles CANET
11 - Le Docteur de l'île de la mort (The Doctor of Death Island), pages 253 à 303, trad. Charles CANET
12 - Messages sensoriels (Cues), pages 304 à 308, trad. Charles CANET
13 - Les Visions miraculeuses (The Eyeflash Miracles), pages 309 à 367, trad. Charles CANET
14 - Sept nuits américaines (Seven American Nights), pages 368 à 420, trad. Charles CANET

    Prix obtenus    
La Mort du Docteur Ile : Nebula, novella / Court roman, 1973, Locus, novella / Court roman, 1974
 
    Adaptations (cinéma, télévision, théâtre, radio, jeu vidéo, ...)   
Doctor Island , 1999, Nick Aquilino (d'après le texte : Ile du docteur mort et autres histoires), (Court Métrage)
 
    Critiques    
     Avant d'être connu comme le romancier auteur de la tétralogie du Second Soleil de Teur, Gene Wolfe avait une réputation d'excellent nouvelliste. On avait pu s'en rendre compte en France à la lecture de quelques textes marquants comme La mort du docteur Ile (in La Frontière Avenir), Terre de beauté (in Les Fenêtres internes) et Trois millions de milles carrés (in Change : SF & Histoires), mais la plupart de ses textes majeurs nous restaient inconnus, et la traduction de ce recueil datant de 1980 doit être saluée comme un des événements de l'année.
     Tout comme son édition originale, ce livre ne mentionne pas les lieux de parution première des textes qu'il contient, ce qui est dommage. En épluchant la bibliographie de Wolfe, je me suis rendu compte que, sur les quatorze nouvelles ici présentées, pas moins de douze proviennent d'anthologies originales, dont les compilateurs se nomment Damon Knight (Orbit), Terry Carr (Universe ou Thomas M. Disch (Bad Moon Rising). La réputation de ces anthologistes des années 70 n'est plus à faire, et on sait quels textes s'attendre à trouver dans leurs compilations : des nouvelles modernes, parfois exigeantes, toujours enrichissantes. Cette description convient parfaitement à la sélection qui nous est offerte ici.
     Le recueil s'articule autour d'un certain nombre de thèmes dont le principal est à mes yeux celui de l'enfermement. Ceci est particulièrement sensible dans le triptyque formé par l'île du docteur mort et autres histoires, La mort du docteur Ile et Le docteur de l'île de la mort. Dans chacun de ces textes, on voit un personnage qui n'est encore qu'un être humain à l'état d'ébauche (un enfant dans les deux premiers, un homme récemment décryogénisé dans le troisième) en proie à l'hostilité d'un univers clos (l'indifférence d'une famille, un satellite thérapeute mais sans éthique, une prison) et qui doit se dédoubler pour lutter et survivre (mais qui n'y parvient pas toujours). Bien sûr, Wolfe n'a pas écrit trois fois le même texte ! Les relations entre les personnages, l'orchestration des thèmes, en font des œuvres différentes mais complémentaires.
     Autre élément important dans l'œuvre de Wolfe : le regard. Dans chaque texte nous est présenté un univers vu à travers le filtre déformant que constitue le regard d'un personnage différent Le sommet est sans doute atteint dans Les visions miraculeuses, dont le personnage central est un enfant aveugle (sa cécité n'est pas naturelle mais est le résultat d'une action répressive) qui est guidé par des personnages issus du Magicien d'Oz. et par l'intermédiaire duquel Wolfe réussit à nous faire appréhender tout un monde. L'enfant est d'ailleurs bien souvent au centre des créations de Wolfe, et ce depuis La cinquième tête de Cerbère. Dans la SF classique, la démarche de l'auteur consiste bien souvent à faire présenter un univers étrange par un personnage ordinaire ; Wolfe, en utilisant des personnages aliénés comme Petit Tib, Nadan (Sept nuits américaines) où le narrateur amnésique de Chant de chasse, amène son lecteur à un état d'esprit plus propice à la découverte
     Enfin, Wolfe crée un effet supplémentaire de distanciation par l'appel constant à la fiction à l'intérieur de la fiction. Cette démarche est soulignée par le titre original du recueil, qu'on aurait traduit fidèlement par : L'île du docteur mort et autres histoires et autres histoires. Dans Les visions miraculeuses, Petit Tib joue son destin dans une représentation théâtrale avant de lui faire face « pour de vrai » (la même chose arrivera à Severian) : le héros de Sept nuits américaines joue sans le savoir dans un théâtre à l'échelle du continent américain. Voir également la façon dont est construite la nouvelle La minute de vérité, dont les premières pages ressemblent à des indications de mise en scène ; voir aussi, bien sûr, Le théâtre des marionnettes...
     Encore relativement méconnu en France, Wolfe est certainement un des plus grands, et ceci non seulement à cause de sa rigueur et de son intelligence, mais aussi grâce à sa sensibilité. Le style distancié qu'il affectionne ne l'empêche pas de faire ressentir toute la douleur de ses personnages lorsqu'ils sont victimes de l'oppression ; il ne l'empêche pas non plus de faire partager la joie qui est la leur quand, parfois, conduits par une petite fille aux souliers de rubis, ils se dirigent vers le Pays du Sucre : les personnages de Wolfe, eux aussi, se battent avec leurs rêves...


Jean-Daniel BRÈQUE
Première parution : 1/2/1984
dans Fiction 348
Mise en ligne le : 1/12/2005


 
Base mise à jour le 18 juin 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique. Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.