Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
La Quête de Nifft-le-Mince

Michael SHEA

Titre original : Nifft the Lean, 1982

Traduction de Daniel LEMOINE & Jacques SCHMITT
Illustration de Jean-Louis VERDIER

OPTA , coll. Club du livre d'anticipation n° 108
Dépôt légal : décembre 1984
436 pages, catégorie / prix : nd
ISBN : 2-7201-0206-7   
Genre : Fantasy

Tirage limité à 1 500 exemplaires numérotés + 30 H.C.



    Quatrième de couverture    
A travers les domaines du Tartare ! Par les plus noirs et les plus flamboyants mystères, Nifft vous conduira jusqu'aux lieux perfides où guettent vos fantasmes les plus fantomatiques (si l'on peut dire !), vos cauchemars les plus luxuriants... Des lieux où l'horreur, le péril, l'épouvante ne cessent de dériver vers vous, avec, comme les silences d'une partition, des calmes étranges qui précèdent forcément de nouvelles tempêtes ! Suivez ce grand flandrin dans les cavernes de la nuit, jusqu'aux bords de la mer démoniaque, jusque dans la gueule des monstres surgis des plus spongieuses profondeurs du subconscient...
Suivez Nifft jusqu'aux Portes de l'Enfer et, bien sûr, au-delà.

     CE LIVRE A OBTENU EN OCTOBRE 1983 A LA CONVENTION MONDIALE DE CHICAGO LE HOWARD P. LOVECRAFT AWARD POUR LE MEILLEUR ROMAN FANTASTIQUE DE L'ANNEE...

    Sommaire    

    Prix obtenus    
World Fantasy, roman, 1983
 
    Critiques    
     Avec ce premier roman de Michaël Shea (dont on a pu lire quelques nouvelles dans Fiction), le CLA vient de publier un de ses meilleurs titres depuis longtemps, un livre qui procure le même genre de choc qu'on avait pu ressentir en découvrant Carolyn Cherryh ou Tanith Lee. De plus, et ici le plaisir est double. La Quête de Nifft-Le-MInce forme un gros volume épais, ce qui nous change des Isidore Haiblum dont la qualité ne compensait pas toujours la faible longueur, que l'on parcourt avec délice. Bref, on en a pour son argent...
     Dans A Quest for Simbillis, paru il y a une dizaine d'années, Michaël Shea avait repris le célèbre personnage de Jack Vance, Cugel l'Astucieux, avec un certain brio et je me demande si cette première tentative littéraire n'était pas une sorte de mise en condition avant de se rendre à la rédaction des quatre longs récits (3 novellas en roman) qui composent le volume choisi par Daniel Walther. Car, et cela saute immédiatement aux yeux, il existe un lien évident de parenté entre Cugel et Nifft-Le-Mince, personnages astucieux, sympathiques et retors, lesquels évoluent tous deux dans des décors fantastiques truffés de trouvailles géniales qui ne cessent de ravir le lecteur. Mais Michaël Shea a su être différent de son maître, Jack Vance, en adoptant un ton différent et un style plus rapides là ou Vance nous livre des petits bijoux scintillants d'exotisme et d'humour, Shea préfère une action plus proche de l'heroic fantasy et emporte le lecteur dans une suite d'aventures débridées où l'imagination est reine. Rien d'étonnant, alors, que ce gros livre ait obtenu un prix mondial en 1983...


Richard D. NOLANE
Première parution : 1/4/1985 dans Fiction 361
Mise en ligne le : 15/9/2003


 

Dans la nooSFere : 62649 livres, 58907 photos de couvertures, 57139 quatrièmes.
7958 critiques, 34382 intervenant·e·s, 1334 photographies, 3656 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.