Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Dictionnaire des lieux imaginaires

Gianni GUADALUPI & Alberto MANGUEL

Titre original : The dictionary of imaginary places, 1981

Traduction de Patrick REUMAUX & Michel-Claude TOUCHARD & Olivier TOUCHARD
Illustration de M. SOWA

ACTES SUD (Arles, France)
Dépôt légal : octobre 1998
Encyclopédie / Dictionnaire, 560 pages, catégorie / prix : 158 FF
ISBN : 2-7427-2016-2   
Genre : Hors Genre


Autres éditions

Sous le titre Guide de nulle part & d'ailleurs à l'usage du voyageur intrépide en maints lieux imaginaires de la littérature universelle   LE FANAL, 1981
Sous le titre Dictionnaire des lieux imaginaires
   LIVRE DE POCHE, 2002

    Quatrième de couverture    
     De A, comme Abaton, à Z, comme Zuy, voici qu'un dictionnaire nous offre la plus merveilleuse des invitations au voyage. A partir des univers que de tous temps se plurent à inventer les écrivains du monde entier, Alberto Manguel et Gianni Guadalupi, forts de leur conviction que la fiction est réalité, ont recensé lieux imaginaires et sites chimériques. Ils en rappellent la situation géographique, la topographie, le climat, la faune et la flore, les formes de gouvernement, les transports et moyens de communication, les mœurs et les coutumes locales, les curiosités touristiques ou les spécialités locales... Rien n'étant inventé, on pourra vérifier dans les textes cités l'exactitude de toutes ces informations, qu'enrichissent par ailleurs « les indispensables » du genre : cartes, plans, dessins, assortis de conseils pratiques, si utiles au voyageur...
     Recensés avec une extrême rigueur mais loin de tout souci d'exhaustivité, les auteurs et les ouvrages cités ont été choisis selon la seule règle du plaisir. Chaque article de ce dictionnaire, s'il invite à un voyage passionnant à travers l'un ou l'autre des lieux imaginaires, est également prétexte à découvrir — ou à redécouvrir — comme autant d'îles au trésor, des œuvres illustres ou plus secrètes.
     Aussi, comment ne pas engager le lecteur à suivre sans délai cette recommandation d'Italo Calvino : « Dans la Bibliothèque du Superflu dont j'aimerais qu'elle trouve toujours une place sur nos étagères, ce Dictionnaire des lieux imaginaires est, sans l'ombre d'un doute, un ouvrage dont la consultation est indispensable » ?

     Romancier, essayiste, traducteur de réputation internationale, éminent polyglotte, Alberto Manguel est né à Buenos Aires, a vécu en Italie, en France, en Angleterre et à Tahiti avant de s'établir au Canada dont il est citoyen depuis 1985. Chez Actes Sud, il a publié Une histoire de la lecture (1998) qui a suscité l'enthousiasme des lecteurs et de la critique.
     Né en 1943 en Lombardie, Gianni Guadalupi a traduit en italien de nombreux auteurs parmi lesquels Kipling, Borges, Vian, Balzac, Wells, De Quincey... Auteur de plusieurs anthologies, arrimé aux guides et aux atlas divers dont il s'est entouré, il évite soigneusement de prendre le train ou l'avion.
 
    Critiques des autres éditions ou de la série    

 
Edition LIVRE DE POCHE, (2003)


     Il s'agit ici de la troisième édition de cet ouvrage fabuleux dont la première apparition prit place en 1981 sous le titre Guide de nulle part et d'ailleurs, puis qui fut publié sous le titre actuel chez Actes Sud en 1998. Sa version en Livre de Poche est donc une heureuse surprise, qui va ouvrir l'imaginaire des lieux à un public neuf et moins argenté. De quels lieux s'agit-il ? On se reporte à l'index et l'on remarque qu'il s'agit d'endroits inventés par toutes les formes de littérature, depuis l'Odyssée et l'ile Ogygie où Ulysse se laissa aller dans les bras de Calypso jusqu'à Terremer que présente Ursula Le Guin. Ces endroits sont présentés dans l'ordre alphabétique. Y alternent les lieux du merveilleux et les contrées peuplées de dragons avec les terres où logent les vampires comme le château de Dracula, ou encore les cités de la jungle que rencontre Tarzan. C'est un dictionnaire démocratique, en ceci qu'il ne distingue pas des lieux de haute ou de basse culture, comme on dit. La littérature et l'infralittérature (notion chère aux imbéciles et autres académiciens et critiques « légitimants ») sont traitées sur le même pied. La Cité troglodyte où vivent les Immortels de Borges voisine avec l'Aiguille creuse... chère à Arsène Lupin. Le roi Babar y règne près de l'île de Robinson, Lovecraft en quête de la cité de Kadath partage ces lieux avec Fénelon... qui envoie Télémaque rechercher son père. On y croise quelques auteurs de SF parmi les plus anciens comme Wells, Conan Doyle, Huxley et Bradbury. Et jusqu'aux mondes plus récents créés par Aldiss ou Le Guin, sans oublier ceux de Barjavel, Golding et Wyndham. On notera cependant que les littératures anciennes sont sur-représentées. De plus, cette édition n'est pas mise vraiment à jour : il y manque les mondes multiples nés de la récente flambée de l'héroic fantasy... Certes, on cite Tolkien ou William Morris, mais c'est peu par rapport à la production actuelle.
     Malgré ces quelques remarques, et au vu du réservoir d'imaginaire recensé, depuis les origines de la littérature jusqu'à nos jours, ce dictionnaire demeure un ouvrage merveilleux, à feuilleter tranquillement, rêveusement... Il peut susciter des lectures, faire découvrir des auteurs, ou inspirer des écrivains. Que demander de plus ?

Roger BOZZETTO
Première parution : 1/2/2003
dans Asphodale 2
Mise en ligne le : 1/10/2004




 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 67578 livres, 69572 photos de couvertures, 62519 quatrièmes.
8101 critiques, 36012 intervenant·e·s, 1468 photographies, 3698 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.