Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Schismatrice +

Bruce STERLING

Titre original : Schismatrix +, 1985-1989

Traduction de Jean BONNEFOY & William Olivier DESMOND
Illustration de Alain BRION

GALLIMARD (Paris, France), coll. Folio SF n° 101
Dépôt légal : juin 2002
720 pages, catégorie / prix : F12
ISBN : 2-07-042331-X   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     Dans une humanité déracinée, peuplant le système so­laire de gigantesques stations orbitales, écartelée entre les tenants de l'évolution par la technologie et ceux de la manipulation génétique, Abélard Lindsay, jeune diplo­mate issu de la République corporative circumlunaire de Mare Serenitatis, tente de trouver son chemin. Fils d'aristocrate, il doit apprendre à survivre, à choisir son camp. Mais au moment où l'homme évolue, cesse d'exister en tant que tel pour se scinder en espèces nou­velles, il croit enfin comprendre son destin : réconcilier Mécas et Morphos autour d'un projet grandiose, la terraformation des mondes...
     Considérée, avec Neuromancien de William Gilson, comme le texte fondateur du mouvement cyberpunk, La schismatrice de Bruce Sterling est la figure de proue de l'immense Univers des Mécas et des Morphos, pour la pre­mière fois réuni en un seul volume.

     Bruce Sterling est né en 1954 au Texas. De formation scientifique, pas­sionné par tous les aspects de la modernité, il s'est imposé au début des années 80 comme l'un des fers de lance du mouvement cyberpunk, mélange explosif de roman noir et de nouvelles technologies.

    Sommaire    
1 - La Schismatrice (Schismatrix), pages 7 à 523, Roman
2 - L'Essaim (Swarm), pages 525 à 567
3 - Rose l'Aragne (Spider Rose), pages 569 à 600
4 - La Reine des cigales (Cicada Queen), pages 601 à 665
5 - Jardins engloutis (Sunken Gardens), pages 667 à 695
6 - Vingt évocations (Twenty Evocations / Life in the Mechanist/Shaper Era: 20 Evocations), pages 697 à 713

    Cité dans les pages thématiques suivantes :     
 
    Critiques    
     Cette nouvelle édition du chef-d'œuvre de Bruce Sterling réunit le roman La Schismatrice (paru en 1985) et cinq nouvelles situées dans son univers, déjà publiées chez Denoël dans le recueil Crystal Express.
     La Schismatrice, roman tenu pour l'un des textes fondateurs du mouvement cyberpunk, se déroule sur presque trois cents ans, dans un lointain avenir. Les hommes ont colonisé le système solaire et vivent désormais sur d'immenses stations orbitales. L'humanité s'est scindée en deux branches : les Mécas, qui ont choisi la voie cybernétique, et les Morphos, passés maîtres dans les arts de la génétique et du contrôle de soi. Abélard Lindsay, jeune morpho dissident, est envoyé en exil sur un satellite-prison pour avoir conspiré contre le pouvoir en place dans la République circumlunaire de Mare Serenitatis. Astuce et hasard propulseront Lindsay sur les rampes de la gloire. Lindsay traversera les âges, assistera à l'arrivée des extra-terrestres (les Investisseurs, gros reptiles obsédés par le profit !), et à l'explosion de l'humanité en diverses ramifications (les « clades »). Il connaîtra une lutte fratricide avec son ami Constantin, deviendra un personnage légendaire et finira par tenter de fédérer les différentes factions et espèces de l'univers autour d'un grand projet : la terraformation.
     La Schismatrice, sommet de l'œuvre de Bruce Sterling, possède à la fois cet humour acide déjà présent dans son premier roman, La Baleine des sables, et cette démesure propre aux plus grands chefs-d'œuvre. Simultanément space opera jubilatoire, récit cyberpunk halluciné et roman philosophique de haute tenue, La Schismatrice déborde du cadre strict de ses pages pour laisser entrevoir un univers infini, sans jamais tomber dans la vaine recherche de l'exhaustivité. Clonage, hommes transgéniques, cyborgs, intelligences artificielles, extra-terrestres, post-humanité, immortalité : La Schismatrice brasse tous les thèmes de la science-fiction moderne sans perdre une once de fraîcheur ou d'homogénéité, et surtout avec une modestie confondante. Grand roman sur les questions fondamentales de la science et de la philosophie — on devine la culture de Bruce Sterling, à commencer par les philosophes allemands, La Schismatrice transfigure toute action en métaphysique et toute métaphysique en action. Sterling se permet même l'audace de clore son récit sur un éclair poétique, dénouement aussi magnifique qu'inattendu qui en dit long sur les aspirations de l'auteur.
     Les cinq nouvelles qui accompagnent le roman méritent également le détour. Déjà excellentes pour leurs qualités intrinsèques, ces suites directes des derniers rêves d'Abélard Lindsay — mais avec d'autres personnages — , qui gravitent autour de la terraformation, prolongent le plaisir d'évoluer dans cet univers fantastique et constituent autant de réflexions supplémentaires. À lire dans la foulée.
     La Schismatrice est sans doute l'un des romans de science-fiction les plus intelligents (et délirants !) qui soient et justifie amplement son statut de roman-culte. Les malheureux qui ne l'ont jamais lu doivent impérativement courir l'acheter.

Olivier NOËL
Première parution : 1/9/2002 dans Galaxies 26
Mise en ligne le : 17/2/2004


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 66398 livres, 66976 photos de couvertures, 61237 quatrièmes.
8090 critiques, 36311 intervenant·e·s, 1463 photographies, 3690 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.