Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Secret de Ji - 1

Pierre GRIMBERT


Cycle : Le Secret de Ji (découpage annexe)


Illustration de Julien DELVAL

MNÉMOS , coll. Icares
Dépôt légal : mars 2000, Achevé d'imprimer : février 2000
Recueil de romans, 512 pages, catégorie / prix : 130FF (19,82 €)
ISBN : 2-911618-55-6
Format : 13,0 x 21,5 cm  
Genre : Fantasy



    Quatrième de couverture    
     Cent dix-huit ans avant ce jour, Nol l'étrange visita tous les rois du monde connu. Hommes et femmes, parmi les plus sages, l'accompagnèrent alors pour un voyage mystérieux, commencé sur l'île Ji. Peu en revinrent, et Nol n'était pas du nombre. Les survivants emportèrent leur secret dans la tombe... Depuis cette date, leurs descendants se réunissent régulièrement pour célébrer cet événement fatal. A part eux, plus personne ne s'intéresse à cette histoire... sauf ceux qui ont commandité les assassinats de tous les héritiers des sages. Pour les survivants, un seul espoir : percer à leur tour le secret de Ji...
 
     Pierre Grimbert, né en 1970, a connu avec Le Secret de Ji un énorme succès couronné par les prix Julia Verlanger 1997 et Ozone 1997 du meilleur roman de Fantasy francophone. Voici l'intégrale du cycle en deux tomes, révisée et augmentée. Personnages attachants, dialogues truculents, suspense haletant dans une quête vivante et habilement construite, grâce à la clarté et la fraîcheur de son style : Pierre Grimbert ressuscite le plaisir de la Fantasy et se montre l'égal d'un David Eddings.
 
    Critiques des autres éditions ou de la série    

 
Edition MNÉMOS, Icares ()


     Cet épais volume réunit en un seul tome les versions révisées de Six héritiers et du Serment orphelin, romans parus précédemment dans la collection Légendaire.

     Six héritiers se fonde sur une situation intéressante. Les descendants de sages, dont le seul point commun est d'avoir participé à un mystérieux voyage il y a plus d'un siècle, se voient traqués et massacrés. L'idée est astucieuse car elle forge un lien fort entre des hommes et des femmes de peuples et de cultures différents, qui ressentent le passé glorieux de leurs ancêtres de diverses manières — fierté, indifférence ou rejet. Ignorant tout du secret qu'ont celé leurs aïeux, et victimes impuissantes d'une traque dont ils ne soupçonnent pas la raison, ces personnages n'ont d'autre choix que d'assumer leur héritage et de se regrouper pour mieux résister...
     Dans cette première partie, l'intrigue est simple. Ni créatures fantastiques, ni événements fabuleux ne viennent pour l'instant accabler les personnages qui se contentent de fuir les tueurs lancés à leurs trousses. Le récit est axé sur cette petite troupe de survivants qui, bien qu'assez superficiels au début, sont immédiatement sympathiques et attachants.

     Dans Le serment orphelin, ce sont toujours ces mêmes personnages qui demeurent au centre de l'intrigue. Certains entrent dans une phase d'apprentissage et se découvrent guerriers, magiciens ou télépathes. La trame fantastique se fait plus présente, avec dieux et démons, la tension va croissant, et les péripéties se succèdent, même si au bout du compte on apprend peu de choses sur Ji, possible porte vers un autre univers.

     Résumées ainsi en quelques mots, ces 500 pages peuvent sembler vides... Et pourtant, la magie du conteur opère totalement. Le style fluide de Pierre Grimbert rend la lecture particulièrement aisée et agréable, et Le secret de Ji fait partie de ces romans que l'on dévore avidement, car au bout de chaque page on ne peut s'empêcher de glisser un oeil vers la suivante pour poursuivre le voyage, et on se trouve incapable de refermer le livre...
     Oui, Grimbert est un habile conteur, probablement formé à l'école du jeu de rôle : chaque fois que l'attention pourrait se relâcher, il relance l'intérêt par une révélation ou une situation nouvelle, avec un réel sens du suspense, et il donne progressivement de la consistance aux personnages avec qui nous partageons cette quête.

     Il n'y a au bout du compte rien de fondamentalement original dans cette histoire — pour l'instant —, mais le ton suffit à démarquer ce roman. Grimbert prend le temps de donner du corps à son univers. Celui-ci ne foisonne pas de créatures pittoresques, mais sa simplicité apparente n'en a que plus de force. Ainsi, la magie est rare, oubliée ou négligée, ce qui donne à l'apprentissage magique de Yan plus de gravité et à son talent plus de poids.
     Un récit solide et sans faiblesse, très humain dans son approche, et au bout duquel nous n'avons qu'une hâte : nous plonger dans le second volume pour connaître enfin le fameux Secret de Ji, en espérant qu'il sera à la hauteur de la quête.

Pascal PATOZ (lui écrire)
nooSFere




 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 67644 livres, 69820 photos de couvertures, 62587 quatrièmes.
8101 critiques, 36057 intervenant·e·s, 1468 photographies, 3698 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.