Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Niourk

Stefan WUL

Première parution : Paris, France : Fleuve Noir, Anticipation, 1957


Illustration de Stéphane DUMONT

DENOËL (Paris, France), coll. Présence du futur n° 128
Dépôt légal : mai 1982
Roman, 224 pages, catégorie / prix : 2
ISBN : 2-207-30128-1
Format : 11,0 x 18,0 cm  
Genre : Science-Fiction


Autres éditions
   in Stefan Wul – L'Intégrale, tome 1, BRAGELONNE, 2013
   CASTELMORE, 2013
   DENOËL, 1970, 1971, 1976, 1977, 1977, 1984, 1986, 1990, 1994, 1996, 1999
   FLEUVE NOIR / FLEUVE Éditions, 1957
   GALLIMARD, 2001, 2003, 2008, 2010
   GALLIMARD Jeunesse, 1981, 1984, 1985, 1986, 1989, 1992, 1994, 1997, 2001, 2002, 2005
   in Stefan Wul - Oeuvres complètes - 1, LEFRANCQ CLAUDE, 1996
   MILADY, 2017, 2017

    Quatrième de couverture    
     Plus de mers ni d'océans sur la Terre ravagée par un cataclysme, seulement quelques lacs peuplés de monstres, et le désert.
     Les survivants, réduits à une simple tribu de nomades redevenus primitifs, vivent dans l'ancien golfe du Mexique.
     Thoz est le chef de cette tribu, et il traite les femmes et les enfants comme des esclaves, principalement un entant noir, seul de sa race, qui ne trouve de consolation qu'en rêvant aux dieux qui, dit-on, hantent les vestiges du passé.
     Il découvre ainsi les ruines de ce qui fut une ville moderne, encore couverte d'affiches publicitaires, puis, poussant toujours plus loin sa quête, aborde l'étrange et immense Niourk (New York) où ne subsistent que des robots et des rats mutants.
     C'est alors que deux voyageurs vénusiens, dont les Terriens sont les ancêtres, viendront à sa rencontre et seront stupéfaits par son savoir.

     L'auteur.
     Stefan Wul est le pseudonyme d'un auteur français, né à Paris en 1922.
     Chirurgien dentiste. A beaucoup voyagé en Allemagne, en Espagne, au Maroc, en Tunisie, en Egypte et en Angleterre.
     Ecrit depuis 1952 des romans de science-fiction qui ont obtenu un grand succès et qui sont devenus des classiques du genre.

    Cité dans les Conseils de lecture / Bibliothèque idéale des oeuvres suivantes :    
 
Annick Béguin : Les 100 principaux titres de la science-fiction (liste parue en 1981)
Lorris Murail : Les Maîtres de la science-fiction (liste parue en 1993)
Stan Barets : Le Science-Fictionnaire - 2 (liste parue en 1994)
Denis Guiot, Stéphane Nicot & Alain Laurie : Dictionnaire de la science-fiction (liste parue en 1998)
Association Infini : Infini (1 - liste primaire) (liste parue en 1998)


    Adaptations (cinéma, télévision, BD, théâtre, radio, jeu vidéo, ....)    
Niourk - L'Enfant noir , 2012 (BD - Tome 1)
Niourk - La ville , 2013 (BD - Tome 2)
Niourk - Alpha , 2015 (BD - Tome 3)
 
    Critiques des autres éditions ou de la série    

 
Edition GALLIMARD, Folio SF (2003)


     Paru dans les années cinquante, Niourk est l'une des œuvres les plus connues de S. Wul. C'est un court roman dont le héros est un enfant. Le style est facile d'accès : mots simples, phrases plutôt brèves, idées transparentes. Rien qui nécessite des interprétations sophistiquées ou une mémoire et une culture exceptionnelles : « Il se voyait arriver au village et jeter le feu des dieux vers le ciel noir, devant les chasseurs médusés ». Quant au titre, c'est une petite énigme que tous auront la joie de résoudre.

     Dans un univers post-apocalyptique, une tribu nomade survit tant bien que mal. Un jour, l'enfant noir décide de suivre les traces du Vieux. Il arrive dans une cité en ruine et commence à s'interroger sur ce qu'il peut observer... A son retour, le clan a disparu, il va falloir le retrouver. Sa quête lui permettra de comprendre beaucoup de choses, c'est le moins qu'on puisse dire !

     On ne peut s'empêcher de voir deux parties dans ce texte. La première est plutôt prévisible et sans grande originalité pour un lecteur du début du troisième millénaire. En effet, on a été accoutumé à accepter les enfants comme héros et l'univers bouleversé par un cataclysme n'est plus un thème rare ; il est même plutôt galvaudé. Il y a donc peu de surprises dans ce long début, mais il est agréable à parcourir, car ses effets sont bien rythmés et de gentilles émotions nous traversent au détour des pages.
     La deuxième partie est courte et le rythme des révélations est littéralement échevelé ! En fait, bien que la science-fiction nous ait habitués aux idées les plus abracadabrantes, on a du mal à admettre une telle accumulation d'annonces inattendues ! Pourtant tous les amateurs se réjouiront d'un revirement imprévisible qui tire vers le space opera un livre par ailleurs bien sage.

     C'est donc dans un climat d'effervescence, l'ivresse au cœur, que l'on referme ces pages. Si les lecteurs chevronnés risquent de résister aux charmes pourtant incontestables de cette belle histoire, les plus jeunes devraient facilement s'enthousiasmer pour le destin de cet enfant noir. Nul doute qu'il adoreront s'imaginer capables des mêmes prouesses, nul doute qu'ils rêveront de cette indépendance qui rend le héros si vulnérable, sur le chemin de sa transformation en un être exceptionnel. Vive le futur, vive la jeunesse et donc vive Niourk !

Antoine ESCUDIER (lui écrire)
Première parution : 15/12/2003
nooSFere




 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 69411 livres, 77749 photos de couvertures, 64502 quatrièmes.
8384 critiques, 36812 intervenant·e·s, 1476 photographies, 3710 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.