Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Dune II

Frank HERBERT

Titre original : Dune, 1965
Première parution : Chilton, 1er décembre 1965 (en un seul volume)

Cycle : Dune (découpage annexe)

Traduction de Michel DEMUTH

POCKET (Paris, France), coll. Science-Fiction / Fantasy n° 5070
Dépôt légal : septembre 2005
Roman, 576 pages
ISBN : 2-266-15747-7   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     Paul Atréides vient d'avoir quinze ans. Les Révérendes Mères le surveillent il est issu d'une lignée sélectionnée et a montré dès l'enfance des dons extraordinaires. Serait-il le surhomme prévu par leur programme génétique ?
     Leto, le père de Paul, est parent de l'empereur ; celui-ci lui remet en fief Dune, la planète des sables, qui produit l'épice de longue vie. Les Harkonnen, ses vieux ennemis, lui tendront là un piège fatal. Paul fuit dans le désert auprès des Fremen, ces nomades aguerris par les épreuves et soutenus par une foi farouche. Une foi que le jeune homme va galvaniser pour préparer sa vengeance.
     Mais le destin peut-il s'accomplir sans un effroyable carnage ? Les Révérendes Mères sélectionnent des lignées depuis des millénaires et le chaos qui s'annonce risque de mêler tous les sangs dans le désordre. Le Messie des Fremen a, dit-on, le pouvoir de lire l'avenir. Aura-t-il celui de le modifier ?

     Frank Herbert. L'auteur de Dune, le livre suprême de la S.-F. — comme Le Seigneur des Anneaux pour la fantasy — , est né en 1920 à Tacoma (État de Washington), au nord-ouest des U.S.A.
     Sa mère est de la région, son père y est venu enfant avant d'y exercer les professions de policier puis d'inspecteur du travail ; de jeunes Indiens chinooks lui apprennent à pêcher dans les rivières voisines.
     Études de littérature (université de Washington) où il rate tous ses examens mais forme son style à l'école d'Edgar Poe, d'O'Henry et d'Ezra Pound : un idéal d'écriture à la fois concise et précise. Alors il entre dans le journalisme, dont il vivra pendant trente ans ; il se marie (1946) : trois enfants, cinq petits-enfants ; tout du patriarche, y compris la barbe fleurie. « La société a plus besoin de généralistes que de spécialistes », dit-il en se dotant d'une culture encyclopédique (écologie, biologie, génétique, sémantique...).
     En 1952, il publie sa première nouvelle de S.-F. dans Astounding ; la même année, il « étudie » la psychanalyse jungienne — après quoi il devient analyste lui-même pendant deux ans et familier de la psychologie des profondeurs. Premier roman, en 1955 ; la même année, il devient rédacteur en chef du San Francisco Examiner (édition du dimanche). Le triomphe de Dune (1963-1965) puis du Messie de Dune (1969) fait de lui un écrivain à plein temps : en 1972, près de Tacoma, il crée une ferme expérimentale écologique.
     En 1984 sort le film Dune ; il réagit à la mort de sa femme en se remariant et en partant pour Hawaii où il écrit La Maison des Mères (1985). C'est là qu'il meurt le 11 février 1986.

    Cité dans les Conseils de lecture / Bibliothèque idéale des oeuvres suivantes :    
 
Jean-Bernard Oms : Top 100 Carnage Mondain (liste parue en 1989)  pour la série : Dune


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 69417 livres, 77760 photos de couvertures, 64508 quatrièmes.
8384 critiques, 36813 intervenant·e·s, 1476 photographies, 3710 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.