Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
En un autre pays

Robert SILVERBERG


Traduction de Jacques CHAMBON & Jean-Pierre PUGI
Illustration de Dawid MICHALCZYK

GALLIMARD (Paris, France), coll. Folio SF n° 264
Dépôt légal : octobre 2006
384 pages, catégorie / prix : F9
ISBN : 2-07-030589-9   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     « Pour l'été, ils s'étaient rendus à Capri, à la villa d'Auguste qui était alors à l'apogée de son règne ; pour l'automne, ils avaient effectués un pélerinage à Canterbury. Ils comptaient passer Noël à Rome, afin d'assister au sacre de Charlemagne. Mais c'était pour l'instant le printemps de leur merveilleux voyage, ce magnifique mois de mai de la fin du XXe siècle qui s'achèverait dans le fracas d'une hécatombe et le rougeoiment d'un ciel enfumé. »
     Ce voyage dans le temps est l'occasion pour Thimiroi de découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles sensations et aura des conséquences qu'il ne peut imaginer.

     Après Né avec les morts, Robert Silverberg présente dans ce recueil quatre de ses meilleures novellas parmi les plus récentes : En un autre pays, Cache-cache, Ca chauffe à Magma-City et L'arbre dans le ciel.

     Né en 1936, Robert Silverberg a écrit, parmi une oeuvre pléthorique, quelques-uns des plus grands chefs-d'oeuvre de la science-fiction : Les Monades urbaines, L'Oreille interne, Les Ailes de la nuit ou L'Homme dans le labyrinthe appartiennent incontestatblement au panthéon du genre.

    Sommaire    
1 - Introduction, pages 11 à 13, Introduction, trad. Jean-Pierre PUGI
2 - En un autre pays (In Another Country), pages 15 à 130, trad. Jacques CHAMBON rév. Jean-Pierre PUGI
3 - Cache-cache (They Hide, We Seek), pages 131 à 219, trad. Jean-Pierre PUGI
4 - Ca chauffe à Magma-City (Hot Times in Magma City), pages 221 à 301, trad. Jean-Pierre PUGI
5 - L'Arbre dans le ciel (The Tree that Grew From the Sky), pages 303 à 380, trad. Jean-Pierre PUGI
 
    Critiques    
[Chronique commune à Mon nom est Titan et à En un autre pays]

     Mon nom est Titan clôt la sélection raisonnée des nouvelles de Robert Silverberg entamée par Jacques Chambon dans la collection « Imagine », chez Flammarion, et achevée ici, chez J'ai Lu, par un Pierre-Paul Durastanti non crédité (la sélection initiale de Chambon et Silverberg prévoyait cinq volumes, le dernier ayant finalement été publié chez Folio « SF » sous la forme de deux recueils distincts : En un autre pays et Né avec les morts). Les commentaires qui accompagnent les 23 nouvelles du volume J'ai Lu permettent de mieux comprendre comment Silverberg gère à présent sa carrière : un roman annuel durant la saison des pluies, quelques nouvelles, souvent de commande, pour des supports payant bien, voire mieux que ça, le plus souvent inspirées de voyages touristiques et culturels. La plupart des commentaires en question ont vraisemblablement été rédigés pour les recueils dont provient l'essentiel de ces textes, et n'ont pas été relus : c'est pourquoi on trouve à deux reprises des considérations sur les univers partagés, propos que l'on trouvera à nouveau dans le recueil chez Folio. C'est un peu lassant.

     [...] 1

     Les quatre novellas qui composent En un autre pays peuvent être considérées comme un complément à ce dernier recueil de « l'intégrale » (et on sait pourquoi...). Seule la première, au titre éponyme, où des voyageurs temporels assistent aux grands événements historiques, est une réédition. « Cache-cache » met en scène terriens et extraterrestres négociant avec une grande méfiance, « Ça chauffe à Magma city » présente des marginaux en voie de réhabilitation luttant contre des volcans dévastant la Californie avec leurs fleuves de lave, « L'Arbre dans le ciel » se déroule dans une société rurale frappée par l'apparition d'une comète dans le ciel, et où un extraterrestre vieillissant, prisonnier dans un labyrinthe, explique à un savant surdoué le moyen de réparer sa fusée.

     Silverberg a du métier : ses histoires tiennent le lecteur en haleine. Aucune n'est cependant captivante, faute d'originalité, du moins d'idée forte. La prospective et le vertige spéculatif sont remplacés par le plaisir de spirituelles conversations au bord du chemin. Le guide de ces flâneries est des plus agréables, mais ses propos restent peu en mémoire. Bref, la passion n'est plus là. Restent le charme et l'élégance, la bonne compagnie d'une homme fort cultivé, et c'est déjà beaucoup.

Notes :

1. La partie de la chronique portant spécifiquement sur Mon nom est Titan n'est pas reproduite ici. [note de nooSFere]


Claude ECKEN (lui écrire)
Première parution : 1/1/2007 dans Bifrost 45
Mise en ligne le : 16/3/2008


 
retour en haut de page
Dans la nooSFere : 65111 livres, 63755 photos de couvertures, 59829 quatrièmes.
8086 critiques, 35697 intervenant·e·s, 1419 photographies, 3684 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.