Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Nuit mère

Kurt Jr VONNEGUT

Titre original : Mother Night, 1961

Traduction de Gwilym TONNERRE

GALLMEISTER , coll. Totem n° 66
Dépôt légal : août 2016
Roman, 248 pages, catégorie / prix : 10,50 €
ISBN : 978-2-35178-566-9   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     « Je suis américain de naissance, nazi de réputation et apatride par inclination. » Ainsi s’ouvrent les confessions de Howard W. Campbell Jr. qui attend d’être jugé pour crimes de guerre dans une cellule de Jérusalem. Ce dramaturge exilé en Allemagne est connu pour avoir été le propagandiste de radio le plus zélé du régime nazi. Mais il clame aujourd’hui son innocence et prétend n’avoir été qu’un agent infiltré au service des Alliés. Il lui reste désormais peu de temps pour se disculper et sauver sa peau.
 
     Un imaginaire satirique, fait d’humour noir, d’antimilitarisme, d’aphorismes et de digressions.
     LIBÉRATION
 
     Voici un auteur doué d’une excellente oreille, d’une prose imagée et d’un message.
     LIRE
 
    Critiques des autres éditions ou de la série    

 
Edition SAGITTAIRE, Contre-coup (1977)



     Les œuvres de Vonnegut, même si elles nous parviennent en ordre dispersé (Mother night a été publié en volume en 1966), continuent de former un collier de perles rares, liées entre elles par des personnages, ici très secondaires, là de premier plan. Héros de Nuit noire, Howard W. Campbell Jr. apparaissait, le temps d'un chapitre, dans Abattoir 5 ; cette fois, il se raconte de la première à la dernière ligne du présent ouvrage : américain nazifié, propagandiste radiophonique effréné du 3e Reich capturé longtemps après la guerre par les Israéliens et en attente d'être jugé, voilà qu'il se prétend agent secret infiltré, qui profitait de son usage de la radio nazie pour passer des messages codés à l'intention des alliés. Où est la vérité ? Qu'importe... répond Vonnegut : ce qui a été fait est fait, nous sommes tous manipulés, et aucun acte individuel ne peut rien changer au monde lorsque le monde est fou. Démythifiante, profondément amère, concrétisant la faillite des idéologies et l'absurdité du patriotisme, cette fiction politique opte délibérément pour la gravité, contre le sarcasme. Mais le talent est toujours là ; décidément, Vonnegut est un grand, bonhomme.
 

Jean-Pierre ANDREVON (lui écrire)
Première parution : 1/1/1977
dans Fiction 276
Mise en ligne le : 1/1/2013




 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 69992 livres, 79441 photos de couvertures, 65129 quatrièmes.
8418 critiques, 37270 intervenant·e·s, 1487 photographies, 3721 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.