Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Les Dieux verts

Nathalie HENNEBERG

Première parution : Paris, France : Hachette, Le Rayon fantastique n° 83, 2ème trimestre 1961

Illustration de Ludovic ROBIN
Illustrations intérieures de Ludovic ROBIN

CALLIDOR (Paris, France), coll. L'Âge d'or de la fantasy
Dépôt légal : novembre 2018
Réédition
Roman, 288 pages, catégorie / prix : 20 €
ISBN : 978-2-9539447-9-2
Format : 13,5 x 20,0 cm
Genre : Science-Fiction



Quatrième de couverture

Frappée par le grand cataclysme il y a bien longtemps, la Terre abrite désormais un empire de l’Homme au bord de l'extinction. Les plantes, véritables souveraines de cette nouvelle ère, régnent à présent en maîtresses sur ce monde à la dérive. Seuls la reine Atléna et le suffète Argo, derniers des Solaires, portent en eux l’espoir d’une humanité aux abois. Et pour tenir tête à ses ennemis, Argo devra plonger dans l’enfer des ténèbres émeraude et faire face aux dieux verts.

     À travers ce roman dystopique d’une richesse stylistique rare, Nathalie Henneberg s’impose comme une auteure d’un avant-gardisme saisissant, devenant la première Française à s’illustrer dans le domaine de la fantasy.

     Enrichie d’une postface de C. J. Cherryh, lauréate du prix Hugo, ainsi que de splendides aquarelles de Ludovic Robin, cette œuvre baroque dépeint un univers luxuriant, cruel et fascinant.

Critiques des autres éditions ou de la série
Edition LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES / ÉDITIONS DU MASQUE, Le Masque Science-Fiction (1976)

 
     [critique de Le chant des astronautes et Les dieux verts]

     Deux des plus grands romans de l'âge d'or de la SF française, par l'équivalent du couple Moore-Kuttner, parus l'un en 1958 dans « Satellite » (n° 10 et 11) sous la signature du mari, l'autre en 1961 au Rayon fantastique (n° 83) sous celle de sa veuve. Une science-fiction pas du tout scientifique, et très romantique : un style qui a parfois une grandeur hugolienne, parfois des raffinements parnassiens, parfois une crudité gouailleuse ; des héros qui sont très beaux-dans le danger et très désarmés devant la beauté, des héroïnes très belles aussi et très aimantes, des monstres extra-terrestres ou floraux plus beaux encore dont le baiser boit l'âme de leurs victimes pleines d'horreur et de désir ; un monde luxuriant, cruel et fascinant, où le passé et l'avenir se rejoignent en l'éternité des mythes.

George W. BARLOW
Première parution : 1/2/1976
dans Fiction 266
Mise en ligne le : 16/11/2014

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 75209 livres, 84191 photos de couvertures, 70925 quatrièmes.
8543 critiques, 41135 intervenant·e·s, 1578 photographies, 3741 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2022. Tous droits réservés.