Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Vent venu du soleil

Arthur C. CLARKE

Titre original : The Wind from the Sun, 1972

Traduction de George W. BARLOW
Illustration de Wojtek SIUDMAK

POCKET (Paris, France), coll. Science-Fiction / Fantasy n° 5164
Dépôt légal : avril 1983
256 pages, catégorie / prix : 4
ISBN : 2-266-01278-9   
Genre : Science-Fiction 

En pages intérieures, le titre du livre devient "Le vent qui vient du soleil" et porte le sous-titre "Récits de l'ère spatiale".



    Quatrième de couverture    
     Le vent qui vient du soleil souffle en permanence à travers l'éther, balaye le cosmos, emporte ceux qui se laissent prendre dans ses remous. L'homme peut utiliser cette énergie prodigieuse, que la nature lui donne gratuitement. Peut-il vraiment la contrôler ? Sans doute le soleil est-il un peu trop grand et l'homme un peu trop petit. Toute son audace lui permet d'affronter les mystères de la nature, de les comprendre un peu, d'en maîtriser une faible part. Mais après ? Ce recueil réunit les dernières nouvelles de Clarke, les plus longuement réfléchies, les plus mûrement distillées. Il unit la clarté du soleil à la nuit des espaces infinis.

     Arthur C. Clarke, né en Angleterre en 1917, est à la fois passionné de science et de science-fiction, athée et hanté par l'espoir de voir le cosmos engendrer des êtres quasi divins. La Cité et les Astres lui a valu l'admiration des amateurs de S.F. ; avec 2001 il a accédé à une renommée mondiale. Il n'est pas facile d'avoir le sens du mystère et de croire au pouvoir absolu de la raison, d'allier la transparence du récit à la poésie de récriture ; tel est le miracle, assez rare en S.F., que Clarke le magicien réussit dans ses meilleures pages.


    Sommaire    
1 - George W. BARLOW, Introduction, pages 7 à 8, Introduction
2 - Préface, pages 9 à 10, Préface, trad. George W. BARLOW
3 - La Nourriture des dieux (The Food of the Gods), pages 11 à 17, trad. George W. BARLOW
4 - Maelström II (Maelstrom II), pages 19 à 36, trad. George W. BARLOW
5 - Clartés dans l'abîme (The Shining Ones), pages 37 à 58, trad. George W. BARLOW
6 - Le Vent qui vient du soleil (Sunjammer / The Wind from the Sun), pages 59 à 83, trad. George W. BARLOW
7 - Mystère sur la Lune (The Secret / The Secret of the Men in the Moon), pages 85 à 92, trad. George W. BARLOW
8 - Dernières instructions (The Last Command), pages 93 à 95, trad. George W. BARLOW
9 - Qui est à l'appareil ? (Dial "F" for Frankenstein), pages 97 à 106, trad. George W. BARLOW
10 - Retrouvailles (Reunion), pages 107 à 109, trad. George W. BARLOW
11 - Retour sur soi (Playback), pages 111 à 115, trad. George W. BARLOW
12 - Lumière au cœur des ténèbres (The Light of Darkness), pages 117 à 124, trad. George W. BARLOW
13 - La Plus longue histoire de science-fiction jamais contée (The Longest Science-Fiction Story Ever Told / A Recursion in Metastories), pages 125 à 127, trad. George W. BARLOW
14 - L'Honorable Herbert George Morley Robert Wells (Herbert George Morley Roberts Wells, Esq.), pages 129 à 131, trad. George W. BARLOW
15 - Amour universel (Love that Universe), pages 133 à 138, trad. George W. BARLOW
16 - Croisade (Crusade), pages 139 à 145, trad. George W. BARLOW
17 - Le Ciel impitoyable (The Cruel Sky), pages 147 à 170, trad. George W. BARLOW
18 - Marée neutronique (Neutron Tide), pages 171 à 173, trad. George W. BARLOW
19 - Passage de la Terre (Transit of Earth), pages 175 à 192, trad. George W. BARLOW
20 - Face à face avec Méduse (A Meeting with Medusa), pages 193 à 249, trad. George W. BARLOW

    Prix obtenus    
Rendez-vous avec Méduse : Nebula, novella / Court roman, 1972
 
    Critiques    
 
     N'attendez surtout pas de vous plonger dans la décevante suite de 2001 pour aborder le Clarke nouvelliste, que sinon vous ne lirez jamais. Goûtez ces dix-huit histoires toutes simples dans lesquelles l'auteur expose ses conceptions scientifiques de l'avenir. Par « scientifiques », ne comprenez pas froides comme des équations ; tout au contraire, l'humour est présent dans un certain nombre d'entre elles, notamment dans La plus longue histoire de science-fiction jamais contée, qui est aussi une des plus courtes, mais vous comprendrez... Toutefois, ce ne sont pas toutes des histoires humoristiques avec une chute (Retrouvailles par exemple, pour les premières, rappelle certaine BD de Williamson dans un E.C. Comics) ; certaines sont pleines d'une gravité à fleur de sensibilité mêlée à un émerveillement mitigé de questions face aux grandes révolutions de l'avenir que seront (que pourront être) la conquête de Mars (dans Passage de la Terre), les voiliers solaires (Le vent venu du soleil) et la première rencontre avec une race peut-être intelligente (Face à face avec Méduse), qui est sans doute la plus forte, la plus poignante mais aussi la plus longue, celle dans laquelle Clarke peut se développer en entier. Signalons enfin que c'est George Barlow qui assure présentations et traductions (un pur littéraire qui traduit un scientifique !), gage d'un travail remarquable, notamment à l'adaptation des jeux de mots... (Ce recueil est un complément au Livre d'Or paru précédemment et présenté par George Barlow également).

Jean-Pierre VERNAY
Première parution : 1/10/1983 dans Fiction 344
Mise en ligne le : 22/12/2008


 

Dans la nooSFere : 61705 livres, 56778 photos de couvertures, 56012 quatrièmes.
7957 critiques, 33726 intervenant·e·s, 1255 photographies, 3645 Adaptations.
 
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés. Vie privée et cookies/RGPD

NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !