Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Éon

Greg BEAR

Titre original : Eon, 1985

Cycle : Univers de l'Hexamone vol. 1 

Traduction de Guy ABADIA
Illustration de MANCHU

LIVRE DE POCHE (Paris, France), coll. SF (2ème série, 1987-) n° 7162
Dépôt légal : octobre 1999
Roman, 672 pages, catégorie / prix : 15
ISBN : 2-253-07162-5   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     Le Caillou semble être un astéroïde entré par accident au début du XXI° siècle dans notre système solaire.
     Mais lorsqu'il vient se placer en orbite autour de la Terre, les Russes et les Américains doivent se rendre à l'évidence. Il s'agit d'un vaisseau spatial interstellaire de trois cent kilomètres de long.
     Les sept chambres immenses qu'il recèle abritent des villes entières. Désertes. Mais pleines de merveilles technologiques et de bibliothèques contenant des livres d'histoire, rédigés dans toutes les langues de la Terre, qui décrivent un avenir terrifiant.
     Où sont passés les habitants du Caillou  ?
     Où conduit la dernière chambre qui semble avoir une profondeur infinie  ?

     La grande tradition de la science-fiction échevelée, émerveillée, sidérante.


    Sommaire    

    Cité dans les pages thématiques suivantes :     

    Cité dans les listes thématiques des oeuvres suivantes :     
 
    Critiques    
     Cette réédition d'Éon permettra aux nouveaux lecteurs de faire la connaissance d'un roman qui est déjà devenu un grand classique de la hard SF. En l'an 2000, un astéroïde apparaît soudainement dans le système solaire et se met en orbite autour de la Terre. Une expédition internationale (mais dominée par l'OTAN) est envoyée là-haut pour l'explorer. On s'aperçoit vite que l'objet (surnommé le Caillou), qui mesure 300 km de long et 100 km de large, est en effet un énorme vaisseau spatial abandonné, avec sept vastes chambres creusées à l'intérieur contenant des villes, des parcs, et de la machinerie dont on comprend mal le fonctionnement. Plus bizarre encore, les habitants étaient visiblement des êtres humains, originaires d'un avenir lointain. Mais s'agit-il de notre avenir, ou celui d'un univers parallèle  ? Car le mystère le plus étourdissant se trouve dans la septième chambre. Vue de l'intérieur, elle s'étend sur une distance indéfinie, et peut-être même à l'infini. C'est la Voie, un chemin fantastique qui relie notre espace-temps avec ceux d'autres univers. Et de toute évidence, c'est par là que les habitants ont quitté le Caillou. Mais avant que les membres de l'expédition puissent aller plus loin dans leurs recherches, les Russes, craignant la mainmise des Occidentaux sur des secrets technologiques à utilisation militaire, essaient de s'emparer de l'astéroïde, et déclenchent une conflagration nucléaire sur la Terre.
     Ce livre démontre très bien pourquoi Greg Bear est considéré comme l'un des maîtres de la hard SF anglo-saxonne contemporaine. Certes, il y a beaucoup de science, parfois difficile à saisir, mais le récit est bien rythmé par l'action et le suspense, avec beaucoup d'intrigues entre les différents personnages, et tout cela donne envie de tourner les pages. Ce roman exprime aussi la fascination presque irrésistible pour les grands objets énigmatiques (en anglais, « Big Dumb Objects  ») produits par des civilisations disparues, qui le rend comparable à Rendez-vous avec Rama d'Arthur C. Clarke ou à L'Anneau-Monde de Larry Niven. Mais il y a surtout le côté transcendantal du livre, sa façon d'accumuler révélation sur révélation pour nous sortir de notre cadre habituel de référence et nous faire entrer dans une contrée complètement insolite. À ne pas manquer : la suite directe, Éternité (Livre de Poche), et Héritage, (Laffont), qui se rattache aussi à l'histoire de la Voie.

Tom CLEGG (lui écrire)
Première parution : 1/12/1999 dans Galaxies 15
Mise en ligne le : 1/8/2001

 
    Critiques des autres éditions ou de la série    

 
Edition Robert LAFFONT, Ailleurs et demain (1989)


     Bear n'a jamais fait deux romans semblables ; même s'il a trouvé depuis quelques années son style, ne vous attendez pas ici à une suite à La musique du sang. Il s'agit plutôt d'un retour magistral à une SF éprouvée, celle qui joue avec les immensités du temps et de l'espace. Réussie, elle peut instiller une sorte de terreur émerveillée dans le lecteur, et ce fut mon cas pour ce livre comme quand j'avais quinze ans et lisais Van Vogt.
     Tout commence quand un astéroïde visiblement aménagé par des extraterrestres se met en orbite autour de la Terre ; on découvre à l'intérieur un monde cyclindrique infini qui s'étend dans une autre dimension de l'espace et dans notre futur. La création de la Voie et de la Cité de l'Axe mérite de prendre place au panthéon des mondes imaginaires de la SF, à côté de l'Anneau-Monde de Niven et de l'Orbitsville de bob Shaw.
     Dans la dimension temporelle, Bear reste beaucoup plus proche de notre monde, sur lequel pèse la menace d'une guerre nucléaire due aux errements bureaucrates de tous les pays. Sans sympathie pour l'Union Soviétique dont il a une vision nettement anti-perestroïka, Bear donne pourtant un portrait réussi du colonel Pavel Mirski, qui sait dépasser ses convictions nationalistes. De façon générale, ses nombreux personnages ne se laissent pas noyer par le paysage fantastique dans lequel ils sont plongés, et une des plus remarquables de ce point de vue est Luisa Vasquez, spécialiste de physique mathématique qui fournit au roman une héroïne inhabituelle — les Mexicains forment une importante minorité en Calimais sont plus souvent travailleurs de peine que professeurs, si la hard science n'est pas féministe, ce n'est pas faute d'essayer ! Tous les fans devraient faire leurs délices de ce livre riche en rebondissements.

Pascal J. THOMAS (lui écrire)
Première parution : 1/7/1989
dans Fiction 410
Mise en ligne le : 9/10/2003




 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 67202 livres, 68516 photos de couvertures, 62112 quatrièmes.
8091 critiques, 35794 intervenant·e·s, 1468 photographies, 3695 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.