Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
L'Univers en folie

Fredric BROWN

Titre original : What Mad Universe, 1949
Première parution : E. P. Dutton, octobre 1949

Traduction de Jean ROSENTHAL
Illustration de Rene CAILLÉ

HACHETTE / GALLIMARD (Paris, France), coll. Le Rayon fantastique n° (21)
Dépôt légal : 4ème trimestre 1953
256 pages
ISBN : néant
Format : 11,5 x 18,0 cm  
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     Vous êtes tranquillement assis dans votre jardin. Soudain un éclair, et un choc ! Vous vous relevez un peu abasourdi. Tiens, le paysage a changé. Cette maison n'était pas là ! Qu'est-ce que c'est que ce journal ? « Non, je rêve ! » se dit Keith Winton. Et pourtant il manque de se faire arrêter et tuer comme espion en achetant tout simplement un paquet de cigarettes. La monnaie aurait-elle changé ? Dans la capitale, autre spectacle ! Personne dans les rues la nuit, que des gangsters qui tuent et pillent à la faveur de « l'embrumage obligatoire ».
     Winton commence à perdre la tête et ne sait plus du tout où il en est lorsque la femme qu'il aime lui présente son fiancé qui n'est autre que lui-même et qui occupe le même bureau dans la même affaire !
     Dans ce monde qu'il estime en folie, Winton doit aller se réfugier avec les armées sidérales combattant aux confins de la Galaxie pour ne pas disparaître dans le tourbillon de cet univers qui a perdu la raison.

    Cité dans les pages thématiques suivantes :     

    Cité dans les Conseils de lecture / Bibliothèque idéale des oeuvres suivantes :    
 
Annick Béguin : Les 100 principaux titres de la science-fiction (liste parue en 1981)
Jacques Sadoul : Anthologie de la littérature de science-fiction (liste parue en 1981)
Jean Gattegno : Que sais-je ? (liste parue en 1983)
Jacques Goimard & Claude Aziza : Encyclopédie de poche de la SF (liste parue en 1986)
Denis Guiot & Jean-Pierre Andrevon & George W. Barlow : Le Monde de la science-fiction (liste parue en 1987)
Jean-Bernard Oms : Top 100 Carnage Mondain (liste parue en 1989)
Lorris Murail : Les Maîtres de la science-fiction (liste parue en 1993)
Stan Barets : Le Science-Fictionnaire - 2 (liste parue en 1994)
Denis Guiot, Stéphane Nicot & Alain Laurie : Dictionnaire de la science-fiction (liste parue en 1998)
Association Infini : Infini (1 - liste primaire) (liste parue en 1998)
Francis Valéry : Passeport pour les étoiles (liste parue en 2000)
Jean-Pierre Fontana : Sondage Fontana - Science-fiction (liste parue en 2002)

 
    Critiques des autres éditions ou de la série    

 
Edition GALLIMARD, Folio SF (2003)


     Le jour où, en 1903, les machines à coudre s'envolèrent, inaugurant la conquête de l'espace (voir la couverture de cette réédition), on était loin de se douter que la Terre serait, cinquante ans plus tard, plongée dans une guerre intersidérale avec Arcturus. Dans un état de couvre-feu (au sens littéral) permanent, on attend avec angoisse la fin du conflit. Pour l'humanité, un seul espoir : Dopelle, le super-héros-extra-brillant-beau-riche-intelligent et son robot Mekky, fidèle comme Milou à Tintin.
     Avec L'Univers en folie, Fredric Brown faisait en 1949 une entrée fracassante dans le monde de la SF. Les décors, qui évoquent avec un art consommé de la dérision les kitschissimes pulps américains de l'Âge dit « d'Or », annoncent la couleur : on est ici en présence de l'une des plus brillantes parodies dont la SF nous ait gratifiés. Cela suffirait à rendre la lecture de ce petit chef-d'œuvre indispensable, ne serait-ce que pour goûter, un demi-siècle plus tard, tout le sel de cette caricature aussi comique que pertinente : alors que l'invasion des pulps s'étend sur l'Amérique, la SF regorge d'extra-terrestres de tout poil, qui pour être d'opérette n'en sont pas moins cauchemardesques, et qui vont accompagner fort à propos le maccarthysme (N.B. Le retour de ce thème éculé dans une certaine sci-fi récente mériterait d'ailleurs d'être analysé de près, d'un point de vue socio-politique...)
     Mais ce roman est également, par bien d'autres aspects, un tour de force digne de tous les éloges. Car la performance de Brown ne se limite pas à la seule parodie. Sa manière très personnelle de traiter des univers parallèles annonce la thématique d'un certain Philip K. Dick, lequel n'avait pas encore publié un seul roman lors de la parution de L'Univers en folie. On a beaucoup glosé, et à juste raison, sur l'influence et la postérité de Dick, mais on s'est curieusement moins intéressé à ses précurseurs : Brown, au moins, mérite l'attention. Presque vingt ans avant les Dangereuses Visions d'Ellison, L'Univers en folie ouvre les portes de ce qui deviendra la spéculative fiction.
     Tout cela ne doit pas faire oublier le récit lui-même, rythmé comme un polar (première spécialité de Brown), qui se dévore aujourd'hui encore avec une délectation à peine teintée de nostalgie. Certains chapitres sont absolument inoubliables. D'ailleurs, on raconte que, bien longtemps après avoir lu L'Univers en folie, certains lecteurs ne peuvent s'empêcher de se retourner avec angoisse lorsqu'ils entendent le cliquetis d'une canne d'aveugle...


Xavier Noy et Bruno della Chiesa

Bruno DELLA CHIESA
Première parution : 1/4/2003
dans Galaxies 28
Mise en ligne le : 1/9/2005




 
retour en haut de page
Dans la nooSFere : 65115 livres, 63755 photos de couvertures, 59833 quatrièmes.
8086 critiques, 35699 intervenant·e·s, 1419 photographies, 3684 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.