Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Martiens, go home !

Fredric BROWN

Titre original : Martians, Go Home, 1955

Traduction de Alain DORÉMIEUX
Illustration de Frank Kelly FREAS

GALLIMARD (Paris, France), coll. Folio SF n° 6
Dépôt légal : janvier 2002
224 pages, catégorie / prix : F5
ISBN : 2-07-041562-7   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     Enfermé dans une cabane en plein désert, Luke Devereaux, auteur de science-fiction en mal d'invention, invoque désespérément sa muse – de toute évidence retenue ailleurs – quand soudain... on frappe à la porte. Et un petit homme vert, goguenard, apostrophe Luke d'un désinvolte « Salut Toto  !  ».
     Un milliard de Martiens, hâbleurs, exaspérants, mal embouchés, d'une familiarité répugnante, révélant tous les secrets, clamant partout la vérité, viennent d'envahir la Terre. Mais comment s'en débarrasser  ?

     Fredric Brown (1906-1972) a exercé à peu près tous les métiers avant de débuter dans la littérature par des romans policiers. Ses nouvelles, très nombreuses et aussi côtées que ses romans, sont de petits bijoux d'humour et d'invention qui le placent parmi les auteurs cultes de la science-fiction américaine.

    Cité dans les pages thématiques suivantes :     

    Cité dans les Conseils de lecture / Bibliothèque idéale des oeuvres suivantes :    
 
Denoël : Catalogue analytique Denoël (liste)
Annick Béguin : Les 100 principaux titres de la science-fiction (liste parue en 1981)
Jean Gattegno : Que sais-je ? (liste parue en 1983)
Albin Michel : La Bibliothèque idéale de SF (liste parue en 1988)
Jean-Bernard Oms : Top 100 Carnage Mondain (liste parue en 1989)
Lorris Murail : Les Maîtres de la science-fiction (liste parue en 1993)
Stan Barets : Le Science-Fictionnaire - 2 (liste parue en 1994)
Denis Guiot, Stéphane Nicot & Alain Laurie : Dictionnaire de la science-fiction (liste parue en 1998)
Association Infini : Infini (1 - liste primaire) (liste parue en 1998)
Francis Valéry : Passeport pour les étoiles (liste parue en 2000)


    Adaptations (cinéma, télévision, BD, théâtre, radio, jeu vidéo, ....)    
Martians Go Home , 1990, David Odell
Martians Go Home! La venganza de Sara Clockwork , 2006, Dani Moreno (Court Métrage)
 
    Critiques des autres éditions ou de la série    

 
Edition GALLIMARD, Folio SF (2000)


     Voici un petit roman de SF parodique qui connaît la bonne fortune, depuis sa première parution en français en 1957, d'être souvent réédité, aux côtés d'éternels chefs d'oeuvre ( ?) comme Dune ou Le Seigneur des Anneaux. Rares, pourtant, sont ces romans que le temps n'oublie pas au milieu des nouveaux ouvrages des littératures de l'Imaginaire, et plus rares encore, ceux de SF humoristique. Celui-ci doit son immortalité au fait qu'il est de ces romans (encore plus rares) qui, d'une manière ou d'une autre, s'actualisent ou restent actuels.
     L'histoire, c'est l'invasion de la terre par les extraterrestres. On en connaît des tas. Trop. Et Fredric Brown fut de ceux qui ont vu à quel point ce thème se prêtait à la parodie. À son époque déjà, des créatures aussi immondes que cruelles envahissaient les écrans et les librairies. Ces histoires se sont toujours vendues, car elles font appel à la peur de l'Etranger et au goût du public pour les sensations fortes. Pour tourner le sujet en ridicule, Brown s'appuie sur le fait que la SF « avait toujours évité le plus banal des clichés... (...) Les Martiens étaient vraiment des petits hommes verts » !
     Son invasion atypique, non contente de tourner nos émotions en dérision, nous présente ses Martiens en petits gnomes rigolards et irrespectueux, sans cesse à la recherche de nos défauts, de nos secrets, de nos hontes. Et Brown s'en donne à cœur joie lorsqu'on faisant parler ses agaçants petits personnages, il pulvérise lui-même nos défenses et nos pudeurs, sans jamais se départir de son humour bon enfant.
     Fredric Brown mène son roman sur un rythme soutenu, dans une tradition assez proche de celle de Wul ou Spitz. On ne s'étonnera plus, dès lors, que la France l'ait toujours gardé sur ses étagères. Son expérience du polar lui permet de conclure sur un final parfaitement minuté, dont l'effet est malheureusement gâché par l'épilogue. On pourra regretter que le roman ait un peu vieilli, sur certains aspects géopolitiques ou technologiques, mais le lecteur peut très facilement actualiser la forme de cette histoire aussi loufoque que caustique.
     En bref, Martiens, Go Home ! s'adresse à tous les amateurs de SF qui ne peuvent supporter de voir leur genre favori être livré à de plus en plus nombreux Alien ou Indépendance Day surgis tout droit d'Hollywood.

Xavier NOY
Première parution : 1/12/2000
dans Galaxies 19
Mise en ligne le : 1/3/2002




 
retour en haut de page
Dans la nooSFere : 63867 livres, 61146 photos de couvertures, 58492 quatrièmes.
8040 critiques, 35008 intervenant·e·s, 1340 photographies, 3682 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.